Dix morts dans une fusillade sur un campus de l'Oregon

01/10/15 à 21:07 - Mise à jour à 02/10/15 à 06:46

Source: Belga

La fusillade qui a éclaté jeudi sur un campus universitaire de l'Oregon, dans le nord-ouest des Etats-Unis, a fait dix morts et sept blessés, a indiqué la police locale. Il s'agit de l'une des plus meurtrières des dix dernières années.

Dix morts dans une fusillade sur un campus de l'Oregon

Une fusillade a éclaté jeudi sur le campus de l'Umpqua Community College à Roseburg, Oregon. © REUTERS/Steve Dipaola

"Pour l'instant, nous pouvons confirmer dix morts dans la fusillade" ainsi que "sept blessés supplémentaires", a indiqué le shérif du comté local, John Hanlin, jeudi soir lors d'une conférence de presse.

Les noms des victimes du massacre perpétré par un jeune homme de 20 ans ne seront pas rendus publics avant 24 à 48 heures, a expliqué le John Hanlin, qui n'a pas précisé si l'homme faisait partie des dix victimes annoncées.

Le tireur, qui avait ouvert le feu dans l'université d'Umpqua, est mort sur les lieux de la fusillade lors d'une confrontation avec la police, alertée en milieu de matinée.

Ce nouveau massacre qui endeuille les Etats-Unis a provoqué la colère et la tristesse du président américain Barack Obama, qui a déclaré que les fusillades étaient devenues une "routine" dans le pays.

L'auteur identifié

L'auteur de la fusillade a été identifié, affirment des médias américains. Il s'agirait de Chris Harper Mercer, un jeune homme âgé de 26 ans, affirme CBS News, qui cite deux sources policières anonymes.

"Deux sources policières ont dit à CBS News que le tireur a été identifié comme Chris Harper Mercer", indique la chaîne sur son site internet, ajoutant que ces sources ont fait état de "quatre armes -plusieurs pistolets et un fusil- (qui) ont été retrouvées sur la scène de la fusillade".

La chaîne évoque également un blog qui appartiendrait au jeune homme et sur lequel il fait référence à de "nombreuses fusillades", dont celle en août de deux journalistes abattus par un ancien collègue en Virginie (est).

Les "enquêteurs ont interviewé sa famille et ses amis" explique également CNN en donnant la même identité selon des sources anonymes.

Le tireur avait été identifié plus tôt jeudi par la gouverneur de l'Oregon comme "un jeune homme âgé de 20 ans".

Selon les médias américains qui donnent l'identité de Chris Harper Mercer, ce dernier ne serait pas un étudiant de l'université où s'est déroulé le massacre.

Obama déplore ces fusillades "routinières"

Le président américain Barack Obama a dit jeudi sa tristesse et sa colère face à des fusillades devenues "routinières" aux Etats-Unis, appelant une nouvelle fois le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l'utilisation des armes à feu.

"Nos pensées et nos prières ne sont pas suffisantes", a lancé Barack Obama, le visage fermé, quelques heures après une fusillade dans une université de l'Oregon (nord-ouest) qui a fait une dizaine de morts selon des médias américains.

Hillary Clinton appelle à une réforme

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton a lancé un appel à une réforme des lois sur les armes à feu aux Etats-Unis après ce nouveau massacre.

"Je sais qu'il est possible d'avoir des mesures raisonnables sur les armes à feu pour prévenir la violence et empêcher que les armes à feu ne tombent entre de mauvaises mains", a réagi Hillary Clinton auprès d'un journaliste de CNN. "Et je m'engage à tout faire pour que nous y arrivions".

Les démocrates sont majoritairement favorables à une réforme qui généraliserait à tout le pays les vérifications d'antécédents judiciaires ou psychiatriques avant toute vente d'arme, ces contrôles préalables n'étant requis aujourd'hui que chez les armuriers, et pas dans les ventes d'occasion sur internet par exemple.

Les candidats républicains à la Maison Blanche ont offert jeudi leurs prières et condoléances, évitant généralement le débat politique.

Seul Ben Carson, ancien neurochirurgien bien placé dans les primaires, a dit craindre que certains exploitent la fusillade pour réclamer plus de restrictions sur les ventes d'armes. "Le problème, c'est la mentalité de ces gens", a-t-il dit dans l'émission de radio de Hugh Hewitt. Selon lui, il vaut mieux repérer les signes avant-coureurs de telles tragédies.

L'une des plus meurtrières des dix dernières années

Les fusillades sont très fréquentes dans les lycées et universités aux Etats-Unis - l'une d'elles avait déjà eu lieu dans un lycée du Dakota du sud mercredi faisant un blessé, et une autre début septembre dans une université de Sacramento avait fait un mort et deux blessés.

Un jeune homme de 20 ans avait massacré 26 personnes, dont 20 enfants, dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut), le 14 décembre 2012.

Le 16 avril 2007, un étudiant de 23 ans d'origine coréenne avait tué 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech, à Blacksburg (Virginie). C'est le pire massacre de l'histoire du pays en temps de paix.

En savoir plus sur:

Nos partenaires