Dieu a "libéré" l'Homme après le communisme et le nazisme

19/10/11 à 15:54 - Mise à jour à 15:53

Source: Le Vif

Selon le pape Benoit XVI, à travers l'Histoire, Dieu a toujours "libéré" l'Homme, comme il l'a fait une nouvelle fois "après la période très sombre de la persécution nazie et communiste".

Dieu a "libéré" l'Homme après le communisme et le nazisme

© Image Globe

Parlant devant 15.000 pèlerins lors de l'audience générale sur la place Saint-Pierre, à Rome, le pape qui est apparu un peu pâle et les traits tirés, a évoqué un psaume très important pour les chrétiens et pour les juifs, le "Grand Hallel", qui parle des interventions de Dieu pour le peuple hébreu et est rythmé par le refrain "Eternel est son amour".

"Dans ces deux mille ans d'histoire de l'Eglise, il y a toujours eu la bonté du Seigneur : après la période très obscure de la persécution communiste et nazie, Dieu nous a libérés et a montré que sa force vaut pour toujours", a dit le pape, improvisant longuement hors de son texte. "Tandis que l'homme oublie facilement Dieu, Lui reste fidèle", a-t-il assuré.

Le retour des juifs vers la Terre sainte après l'esclavage dans l'Egypte des pharaons peut sembler "très éloigné" de l'homme d'aujourd'hui et ne faisant pas partie de son histoire, a ajouté Benoît XVI.

Mais, lors du "long et éprouvant chemin dans le désert vers la liberté", le peuple hébreu a pu "survivre" en apprenant "à vivre de foi et à obéir aux lois de Dieu", a-t-il dit. "Il est important d'avoir la mémoire de la bonté de Dieu", qui devient "force de l'espérance" et "ouvre la route vers l'avenir", a-t-il estimé.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires