Didier Reynders à la conférence Genève II sur la Syrie

20/01/14 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

La Belgique fait partie des pays invités, pour sa contribution au programme d'aide humanitaire.

Didier Reynders à la conférence Genève II sur la Syrie

© Image Globe

La Belgique a été invitée par le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon à participer à la conférence de Genève II sur la Syrie qui doit tenir sa première séance mercredi à Montreux, en Suisse. Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders sera présent à la cérémonie officielle d'ouverture, a confirmé le porte-parole du ministère au Vif/L'Express. Le ministre fera l'aller-retour avec la ville helvétique, mercredi.

La conférence Genève II a pour objectif de poser les jalons d'une transition politique en Syrie conformément aux conclusions de la Conférence Genève I tenue en 2013. Ce processus qui prévoit donc un retrait à terme du président Bachar al-Assad du pouvoir est perçu de façon divergente par les belligérants, la rébellion, le régime de Damas et son allié l'Iran. Le président syrien a encore affirmé lundi qu'il envisageait la possibilité de se représenter au suffrage des électeurs. Et l'invitation faite à l'Iran, qui s'aligne sur la position syrienne, menace la participation de la Coalition nationale syrienne, principale mouvement d'opposition.

Si la Belgique a été invitée à la conférence de Genève II aux côtés de pays comme les Pays-Bas, le Luxembourg, l'Australie ou le Mexique, c'est, dit-on au ministère des Affaires étrangères, en raison de notre contribution à l'effort pour venir en aide aux populations, réfugiées et déplacées. La Belgique a débloqué 8,3 millions d'euros en 2013 et 5,7 millions en 2014, annonce faite à la réunion des donateurs au Koweit le 15 janvier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires