Deux soldats sud-coréens tués dans le bombardement, Séoul promet de riposter

23/11/10 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Le Vif

Deux militaires sud-coréens ont été tués mardi par les tirs d'obus nord-coréens contre une île de Corée du Sud située à l'ouest de la péninsule, en mer Jaune, a indiqué l'armée sur base d'un nouveau bilan. Moscou met en garde contre une "escalade"

Deux soldats sud-coréens tués dans le bombardement, Séoul promet de riposter

© Epa

Cinq soldats ont également été grièvement blessés et dix autres plus légèrement, a indiqué le général Lee Hong-Ki, ajoutant que trois civils ont également été blessés.

La Corée du Nord a tiré mardi des dizaines d'obus sur une île de Corée du Sud, déclenchant des tirs de riposte de Séoul et la mise en état d'alerte maximum des forces du Sud.

En réaction, Séoul a promis des "représailles" en cas de nouvelles provocations du Nord après le bombardement de l'île sud-coréenne, a indiqué la présidence sud-coréenne.

"Notre armée ripostera fermement à toute nouvelle provocation", a indiqué la présidence sud-coréenne dans un communiqué.

"Le bombardement de Yeonpyeong par la Corée du Nord constitue une provocation militaire manifeste. De plus, ce bombardement d'objectifs civils est impardonnable", a ajouté la présidence, appelant les autorités nord-coréennes à "prendre leurs responsabilités".

Ces affrontements, qui sont parmi les plus graves depuis la guerre de Corée (1950-1953), ont avivé les tensions dans la péninsule, après la révélation d'un programme d'enrichissement d'uranium mené par Pyongyang.

Une cinquantaine d'obus, selon la chaîne de télévision YTN, sont tombés sur l'île de Yeonpyeong, située en mer Jaune, dans une zone disputée par les deux Corée, théâtre d'autres incidents par le passé.

Moscou met en garde contre une "escalade"

La Russie a mis en garde mardi contre une "escalade" de la situation sur la péninsule coréenne. "Il est important que cela ne mène pas à une escalade de la situation
dans la péninsule", a déclaré à Interfax une source au ministère russe des Affaires étrangères.

Les Etats-Unis condamnent

La Maison Blanche a "fermement condamné" le bombardement nord-coréen. "Les Etats-Unis condamnent fermement cette attaque et appellent la Corée du Nord à cesser son action belligérante et à respecter pleinement les termes de l'accord d'armistice", a-t-il dit en soulignant que Washington était "en contact étroit et continu" avec Séoul.

Il a ajouté que les Etats-Unis s'engageaient "à défendre leur allié, la république de Corée" et souhaitaient le "maintien de la paix et la stabilité régionale".

Levif.be avec Belga

Nos partenaires