Deux alertes à la bombe à Paris, mardi soir

15/09/10 à 07:29 - Mise à jour à 07:29

Source: Le Vif

La Tour Eiffel et la station de metro-RER Saint-Michel ont dû être évacuées mardi en soirée à cause de deux alertes à la bombe menées par coup de téléphone anonyme.

Deux alertes à la bombe à Paris, mardi soir

© EPA

La fouille entreprise dans la Tour Eiffel à la suite d'une alerte à la bombe qui a provoqué mardi soir l'évacuation d'environ 2000 personnes a pris fin vers vers 23h30, et aucun objet suspect n'a été trouvé, selon la police. "Rien n'a été trouvé. C'était une fausse alerte", a déclaré sur place à des journalistes une policière.

"La société qui gère la Tour Eiffel a reçu un appel anonyme vers 20h20", avait auparavant annoncé la Préfecture de police de Paris. "Des brigades spécialisées, dont une brigade cynophile, se sont rendues sur place pour inspecter étage par étage la Tour Eiffel", avait-on ajouté de même source.

Peu avant 21h00, d'importantes forces de police ont procédé à l'évacuation dans le calme des abords de la Tour, où se trouvaient alors plusieurs milliers de personnes, selon un officier de police sur place. Par ailleurs, la gare Saint-Michel du RER (métro régional), également dans le centre de Paris, non loin de la cathédrale Notre-Dame, a été momentanément évacuée mardi soir, après une alerte à la bombe sous forme d'appel anonyme, a-t-on appris auprès de la SNCF (chemins de fer) et de la RATP (métro parisien).

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires