Des révélations d'al Jazeera sur les négociations au Proche-Orient sèment le trouble en Palestine

24/01/11 à 19:34 - Mise à jour à 19:34

Source: Le Vif

La chaîne de télévision qatarie Al Jazeera a révélé une série de documents sur les dessous des négociations israélo-palestiniennes. Des documents qui sèment le trouble en Palestine, où l'on accuse les négociateurs d'accepter des concessions beaucoup trop importantes en faveur d'Israël.

Des révélations d'al Jazeera sur les négociations au Proche-Orient sèment le trouble en Palestine

© Reuters

Les Palestiniens accusaient lundi Al-Jazira de "créer la confusion" et propager des "mensonges" en diffusant des documents révélant l'ampleur des concessions proposées en 2008 pour faire la paix avec Israël, qui les avait pourtant jugées insuffisantes. La chaîne basée au Qatar a entamé dimanche soir la diffusion de "plus de 1600" documents couvrant les pourparlers de paix depuis 1999, dont les premiers montrent que les négociateurs palestiniens étaient prêts en 2008 à des concessions considérables, en particulier sur Jérusalem-Est et les réfugiés.

"Le but de cela est de créer la confusion, j'ai vu moi-même ce que la chaîne a diffusé en disant que ce sont des documents palestiniens, alors qu'ils sont israéliens", a réagi le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. "Ce qui a été diffusé a été déformé et sorti de son contexte, et contient des mensonges", a déclaré Saëb Erakat, principal négociateur palestinien. "S'il est nécessaire de publier tous les documents du département des négociations, nous le ferons", a-t-il assuré.

"Bien que de nombreuses idées aient été discutées par les deux parties dans un processus normal de négociations, y compris certaines que nous ne pourrions jamais accepter, nous avons dit constamment que tout accord proposé devrait obtenir un soutien populaire via un référendum national", a souligné M. Erakat dans un communiqué.

Un autre négociateur palestinien, Yasser Abed Rabbo, a accusé l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, d'avoir donné son "feu vert" à une "campagne" contre l'Autorité palestinienne. "Nous savons qui a sorti les documents, c'est un employé du département des négociations de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)", a-t-il indiqué, coupant court aux spéculations dans les médias israéliens attribuant les fuites à l'ex-homme fort de la bande de Gaza, Mohammad Dahlane, en conflit avec M. Abbas. "Ces documents secrets sont graves et montrent l'implication de l'Autorité du Fatah (parti de M. Abbas, ndlr) dans les tentatives de liquidation de la cause palestinienne", a commenté Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement islamiste Hamas à Gaza.

Certains documents présentent les négociateurs palestiniens comme prêts à renoncer "au quartier juif et à une partie du quartier arménien" de la Vieille ville de Jérusalem, ainsi qu'à accepter l'annexion par Israël de la plupart des quartiers de colonisation juive. Ils s'y montrent également disposés à se contenter du retour de 100.000 réfugiés sur un total d'environ 5 millions, à raison de 10.000 par an. Le responsable du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA), Robert Serry, a mis en garde dans un communiqué contre des "impressions inexactes" et attesté "de l'engagement de la direction palestinienne à sauvegarder les droits et intérêts légitimes du peuple palestinien".

En Israël, ces révélations ont été diversement interprétées.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires