Des milliers de personnes Place Saint-Pierre pour la messe inaugurale du pape

19/03/13 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Source: Le Vif

Des milliers de personnes affluaient mardi matin sous un grand soleil vers la Place Saint-Pierre où aura lieu en milieu de matinée la messe inaugurale du pontificat du pape François.

Des milliers de personnes Place Saint-Pierre pour la messe inaugurale du pape

© Reuters

Dès l'aube, vers 6 h, des centaines de bénévoles étaient déjà en place pour canaliser la foule alors qu'entre 300.000 et un million de personnes sont attendues ainsi que 132 délégations étrangères.

Plus de 30 chefs d'État seront assis aux premiers rangs du parvis de la Place Saint-Pierre pour la messe qui donne le coup d'envoi officiel au pontificat de l'ex-archevêque de Buenos Aires, élu par surprise mercredi dernier à la tête de l'Église catholique. La délégation belge se composera du couple royal, du Premier ministre Elio Di Rupo ainsi que des vice-Premiers ministres Didier Reynders, Pieter De Crem et Joëlle Milquet.

Sirènes hurlantes, hélicoptères, le centre de Rome et les alentours du Vatican à environ un kilomètre de distance semblaient en état de siège. Plus de 3.000 agents des forces de l'ordre (policiers, carabiniers, policiers municipaux) dont des dizaines en civil étaient également déployés.

Place Saint-Pierre est apparue une immense inscription "San Lorenzo", l'équipe de football préférée en Argentine du pape François, premier pape des Amériques, premier jésuite et premier à avoir choisi le nom du Saint symbole des plus pauvres, Saint François d'Assise.

Les Argentins qui tenaient la banderole ont essayé de l'attacher à des lampions, mais la police les en a empêchés, car vu sa taille, elle aurait bouché la vue aux autres spectateurs.

Des tentes de la Croix rouge et des services d'urgence ont aussi été installés à proximité de la Place.

Le roi Albert II et la reine Paola, vêtue entièrement de blanc et portant un voile ont pris place à droite de l'autel. Le Premier ministre Elio Di Rupo et le président du conseil européen Herman Van Rompuy sont également présents.

Vêtu seulement de sa soutane blanche et d'une pèlerine de même couleur, le premier pape venu des Amériques est apparu à bord d'une jeep entièrement découverte pour un long tour sur la Place Saint-Pierre, au son de trompettes triomphales.

Très souriant et debout dans son véhicule, il a salué la foule qui l'acclamait sous un grand soleil avec des drapeaux de tous les pays, levant même parfois le pouce en signe de connivence ou embrassant des bébés. Il est même descendu de son véhicule pour caresser le visage d'un handicapé alité.

"C'est un événement qui ouvre la vision de l'Eglise, avec le pape François nous aurons une Eglise plus proche du peuple et du monde moderne", a commenté avec optimisme Rodrigo Grajales, un prêtre colombien de 31 ans.

Dès l'aube, des centaines de bénévoles étaient déjà en place pour canaliser la foule alors qu'entre 300.000 et un million de personnes sont attendues ainsi que 132 délégations étrangères.

Plus de 30 chefs d'Etat seront assis aux premiers rangs du parvis de la Place Saint-Pierre pour la messe qui donnera le coup d'envoi officiel du pontificat de l'ex-archevêque de Buenos Aires, élu par surprise mercredi dernier à la tête de l'Eglise catholique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires