Des militaires français et britanniques sur le sol libyen

25/08/11 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

Des journalistes de l'AFP ont rapporté ce jeudi avoir aperçu des soldats français et britanniques sur le front est des combats en Libye. Nicolas Sarkozy avait pourtant affirmé qu' "il n'y a pas de forces spéciales françaises au sol".

Des militaires français et britanniques sur le sol libyen

© Reuters

Les rebelles libyens sont parvenus cette semaine à prendre la ville de Tripoli, jusque-là bastion du colonel Kadhafi, dont la tête est aujourd'hui mise à prix. La communauté internationale est militairement venue en aide au mouvement anti-Kadhafi, mais sans troupes au sol, selon les autorités.

Des journalistes de l'AFP ont cependant rapporté aujourd'hui avoir vu des militaires français et britanniques sur le sol libyen, à environ 150 kilomètres de Benghazi, le siège du Conseil National de Transition.

L'AFP rapporte que ces agents, en civil, sont déployés depuis plusieurs semaines sur le front est des combats opposant les forces fidèles à Mouammar Kadhafi et les troupes rebelles. Ils seraient installés à Zuwaytinah, dans les containers d'une ancienne raffinerie qui sert de centre de commandement rebelle pour le front est.

"Il n'y a pas d'intervention française au sol. Nous avons des équipes de conseillers militaires placées auprès de l'envoyé spécial de l'ONU qui assurent la liaison pour les affaires militaires avec le CNT", a indiqué le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard. L'état-major souligne qu'il ne s'agit pas d'une force combattante. "A trente, ils peuvent juste assurer leur protection", fait-on valoir de source militaire.

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a quant à lui fait état de "quelques instructeurs qui ont permis d'encadrer et de former les troupes du CNT".

Am.R. (stg)

Nos partenaires