Des exercices russo-syriens en cours en vue d'une attaque terrestre sur Idleb

02/12/15 à 16:44 - Mise à jour à 16:46

Source: Belga

Les forces militaires russes et syriennes s'entraînent depuis deux semaines à Lattaquié, dans l'ouest de la Syrie, en vue de lancer une offensive sur la province d'Idleb (nord-ouest) contrôlée par les rebelles, a indiqué mercredi une source de sécurité.

Des exercices russo-syriens en cours en vue d'une attaque terrestre sur Idleb

Soldats de l'armée régulière syrienne dans la ville d'Alep. © Belga

"Des entrainements communs des forces russes et syriennes ont lieu depuis deux semaines dans le nord de la province de Lattaquié", un fief du régime syrien, a indiqué cette source.

La province d'Idleb, contrôlée par la coalition de rebelles "l'Armée de la conquête", "sera dans une prochaine étape le lieu le plus important pour les opérations militaires conjointes syro-russes", a-t-elle ajouté. Car, selon elle, elle "est actuellement le plus grand rassemblement en Syrie des mouvements rebelles à l'exception du groupe Etat islamique (EI)".

"Les rebelles y sont systématiquement transférés à chaque fois qu'un accord intervient" entre le régime et les rebelles, a souligné la source de sécurité, en faisant allusion à l'évacuation lundi de 119 insurgés de la ville rebelle de Qoudsaya, près de Damas, vers Idleb en échange de la fin d'un siège imposé par le régime depuis plus de deux ans.

Un accord conclu mardi prévoit aussi le départ des insurgés du dernier quartier qu'ils contrôlent à Homs (centre). La province d'Idleb a déjà été visée par l'aviation russe depuis le 30 septembre, date à laquelle Moscou, fidèle allié du régime de Bachar al-Assad, a débuté une campagne de frappes aériennes.

La Russie affirme viser les groupes "terroristes" mais les rebelles l'accusent de ne pas frapper seulement l'EI mais d'autres groupes modérés, hostiles au régime.

En savoir plus sur:

Nos partenaires