Des enquêteurs réclament des documents à la Maison Blanche

05/08/17 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Afp

Des membres de l'équipe du procureur spécial Robert Mueller ont demandé pour la première fois à la Maison Blanche de leur fournir des documents, a affirmé vendredi le New York Times.

Des enquêteurs réclament des documents à la Maison Blanche

© REUTERS

Ces enquêteurs ont appelé la Maison Blanche à produire des documents concernant Michael Flynn, l'ancien conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump, selon le quotidien qui cite des responsables proches de l'enquête.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une injonction formelle, cette demande, si son existence est confirmée, serait un nouveau signal que l'enquête dirigée par M. Mueller monte en puissance.

Ce procureur spécial enquête principalement sur les accusations d'ingérences de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 qui a vu la victoire de M. Trump et sur des soupçons de collusion entre l'équipe de campagne de M. Trump et des responsables russes.

Aussi bien M. Trump que les autorités russes nient catégoriquement ces accusations d'ingérence et de collusion.

Plusieurs quotidiens américains ont annoncé vendredi que M. Mueller avait récemment constitué un grand jury, ce qui pourrait déboucher sur des poursuites pénales.

Un grand jury est une sorte de chambre d'instruction composée de citoyens qui délibèrent à huis clos pour déterminer si les éléments présentés par le procureur peuvent donner lieu à une inculpation.

M. Flynn est au centre des soupçons sur une éventuelle implication russe. Il a été relevé par le président Trump de ses fonctions de conseiller à la sécurité nationale quelques semaines seulement après sa nomination, parce qu'il n'avait pas rendu compte de manière exacte de contacts qu'il avait eus avec des responsables russes.

Prié de commenter l'article du New York Times, l'un des avocats de Donald Trump, Ty Cobb, a déclaré que la Maison Blanche n'avait pas l'intention de discuter publiquement de ses "communications spécifiques" avec M. Mueller mais qu'elle allait "continuer à coopérer entièrement avec le procureur spécial".

Toujours selon le quotidien new-yorkais, les enquêteurs ont aussi interrogé des témoins pour déterminer si M. Flynn avait reçu des paiements secrets de la part du gouvernement turc vers la fin de la campagne électorale de 2016.

Par ailleurs, selon des médias américains, M. Mueller aurait commencé à examiner des dossiers financiers de M. Trump non liés à la Russie ou à l'élection.

M. Trump a averti publiquement M. Mueller que ses affaires financières ne devaient pas entrer dans le cadre de sa mission et que le fait d'enquêter sur elles reviendrait à franchir une ligne rouge.

Nos partenaires