Des dizaines de morts dans une mine de charbon près de Donetsk

04/03/15 à 10:41 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Au moins 32 mineurs ont été tués mercredi dans un coup de grisou dans une mine dans l'est séparatiste prorusse de l'Ukraine, théâtre de plusieurs accidents mortels ces dernières années.

Des dizaines de morts dans une mine de charbon près de Donetsk

© Belga

"Une terrible tragédie est survenue à la mine de Zassiadko. Il y a des victimes, actuellement 32", a déclaré le président du Parlement ukrainien, Volodymyr Groïssman, en faisant observer aux députés une minute de silence.

Ce bilan a été confirmé à l'AFP par le chef du Syndicat des mineurs du Donbass, bassin minier de l'est de l'Ukraine en proie à un conflit armé entre forces ukrainiennes et séparatistes prorusses, qui a fait plus de 6.000 morts en dix mois.

"Nous avons des informations sur 32 morts, mais nous ne savons pas exactement combien de mineurs restent au fond de la mine", a déclaré à l'AFP Mykola Volynko, leader de ce syndicat. Les rebelles en armes et les sauveteurs s'activaient autour de la mine située dans le district Kievski de Donetsk, non loin de l'aéroport, théâtre de combats acharnés depuis mai avant de passer sous le contrôle des rebelles en janvier, a rapporté un journaliste de l'AFP. Aucun bilan n'a été communiqué dans l'immédiat à la presse.

Deux femmes sont arrivées en pleurs devant l'entrée à la mine, une femme de mineur, accompagnée de sa mère à elle. "On n'a aucune nouvelle de lui. C'est terrible, on n'a aucune information", a-t-elle dit. Des mineurs qui n'étaient pas dans la mine lors de l'explosion sont venus aussi pour obtenir des informations, mais ne souhaitaient pas communiquer avec les journalistes.

Les autorités séparatistes ont fait état d'un mort tandis que le chef d'un autre syndicat a indiqué que 47 mineurs pourraient être morts. "Le sort des 47 mineurs est inconnu, ils pourraient être morts. Au moment de l'explosion, 207 mineurs se trouvaient au fond du puits, dont 53 dans la zone touchée.

Cinq mineurs avec des brûlures graves sont sortis de la zone touchée", a déclaré à l'AFP le responsable du Syndicat indépendant des mineurs, Mikhaïlo Volynets. Selon le ministère des Situations d'urgence dépendant des autorités rebelles, au moins un mineur a été tué. "Un mineur est mort et 14 ont été blessés. 70 mineurs se trouvent au fond de la mine, mais la situation évolue, nous sommes en train de remonter les mineurs à la surface", a déclaré à l'AFP Iouliana Bedilo, porte-parole du ministère.

La mine de Zassiadko a été ces dernières années le théâtre de plusieurs accidents mortels. Une série d'explosions dans cette mine en novembre-décembre 2007 avaient fait au total 106 morts. 55 gueules noires avaient été également tuées dans un coup de grisou sur la mine Zassiadko en 2001 et 50 en 1999.

En savoir plus sur:

Nos partenaires