Des centaines de militants pro-palestiniens privés de vol

08/07/11 à 10:32 - Mise à jour à 10:32

Source: Le Vif

La plupart des militants pro-palestiniens de la mission "Bienvenue en Palestine" n'ont pas pu prendre leur avion ce matin pour rejoindre Tel Aviv.

Des centaines de militants pro-palestiniens privés de vol

© MAXPPP

Après l'échec de la flottille internationale, les militants tentaient ce matin de rejoindre Tel Aviv par avion à partir des aéroports européens. Leur mission, "Bienvenue en Palestine", entend dénoncer et forcer le blocus imposé par Israël sur le territoire palestinien. Mais ces 500 militants pro-palestiniens n'ont, pour la plupart, pas pu prendre l'avion.

La pression d'Israël sur les compagnies

L'espoir était présent hier parmi les militants. C'était sans compter la ferme volonté israélienne d'empêcher ce voyage. Selon les organisateurs de "Bienvenue en Palestine", l'Etat d'Israël aurait envoyé une liste de plusieurs centaines de noms de voyageurs aux compagnies aériennes afin de leur demander de ne pas laisser embarquer les militants. Les compagnies auraient même passé des coups de fils aux participants pour les dissuader de voyager.

Ce matin à Zaventem, trois militants français n'ont pas pu monter à bord d'un vol de la compagnie Swissair. La responsable belge francophone de l'opération "Bienvenue en Palestine", Nadia Boumazzoughe, avoue avoir dû discuter une heure à l'aéroport pour comprendre les raisons de ce refus catégorique. "Dans le règlement, il est noté que la compagnie est obligée de donner une raison pour le refus d'embarquer", affirme-t-elle.

Les trois Français se sont alors vus remettre un document officiel de la compagnie suisse indiquant que "le gouvernement israélien ne souhaitait pas qu'ils prennent cet avion". Brussels Airport refuse tout commentaire.

Dans les autres aéroports européens, le scénario est le même. A l'aéroport de Roissy en France mais également à Cointrin en Suisse, où les militants n'ont pas pu s'envoler. "Roissy sous blocus, Lufthansa collabos ! ", ont scandé les voyageurs.

Soixante Belges ont décollé

Soixante militants belges de la mission seraient quant à eux bien montés à bord de différents vols à destination d'Israël et se dirigeraient vers Tel Aviv en ce moment.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Yitzhak Aharonovitch, a exigé mardi l'expulsion des militants pro-palestiniens - qualifiés de hooligans - s'ils se présentent à l'aéroport Ben Gourion à Tel Aviv.

La tentative de forcing de la mission "Bienvenue en Palestine" restera sans doute vaine, même si les militants refoulés comptent toujours faire entendre leur voix dans les différents aéroports européens.

Le Vif.be avec Belga

Nos partenaires