Des bombardements dans le centre de Donetsk font trois morts

27/08/14 à 18:46 - Mise à jour à 18:46

Des tirs d'artillerie ont fait trois morts mercredi dans le centre de Donetsk, chef-lieu des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, les corps se trouvant dans une voiture entièrement brûlée.

Des bombardements dans le centre de Donetsk font trois morts

© Reuters

Trois dépouilles, entièrement calcinées, ont été extraites de la voiture et placées dans des sacs mortuaires, ont constaté des journalistes de l'AFP. Selon un policier sur place, il s'agit de civils, dont la voiture a été prise sous une pluie d'obus qui s'est abattue sur l'avenue Chevtchenko vers 16H00 locales (15H00 HB), à proximité immédiate d'un supermarché.

Criblée d'éclats d'obus, la voiture a continué à rouler en flammes sur une centaine de mètres, un feu peut-être aggravé par le câble du tramway arraché qui gît sur le toit du véhicule, une Lada. Plusieurs obus sont tombés sur ce secteur. Une heure après l'attaque, les pompiers luttaient encore contre le sinistre qui a gravement endommagé le Palais de la Culture, élégant bâtiment à la façade bleue. Le long de l'avenue, les vitres sont brisées et les branches des arbres arrachées sur 200 mètres.

A genoux sur la chaussée, une femme hurle et maudit le président ukrainien Petro Porochenko. Les obus sont venus du nord-ouest, direction de l'aéroport de la ville tenu par les forces ukrainiennes, mais il est impossible de déterminer avec certitude qui est l'auteur des tirs.

Les rebelles de Donetsk accusent Kiev de bombarder délibérément des zones d'habitation civile. Plusieurs bombardements meurtriers à Donetsk sont intervenus dans des zones proches de bâtiments occupés par des rebelles de la République populaire de Donetsk (DNR) autoproclamée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires