Des Belges impliqués dans un scandale de chasse en Afrique du Sud

08/09/15 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Deux mois après la polémique suscitée par la mort du lion Cecil au Zimbabwe, le quotidien britannique The Telegraph dévoile l'implication de Belges et de Néerlandais dans une chasse d'une semaine organisée dans un domaine près du village d'Alldays en Afrique du Sud.

Des Belges impliqués dans un scandale de chasse en Afrique du Sud

Photo prétexte © iStock

Légale, la technique de chasse utilisée par les touristes s'apparente pourtant à un massacre. Elle consiste en effet à chasser les animaux du domaine pour permettre aux chasseurs de les abattre très facilement. Interrogée par le quotidien britannique The Telegraph, Ainsley Hay, manager de l'association de protection des animaux National Council of SPCA's explique que les animaux n'ont aucune chance d'échapper au massacre et que les chasseurs ne garantissent pas de "clean shot". Selon elle, les animaux sont tellement criblés de balles qu'ils ne peuvent même pas être utilisés comme nourriture ou comme trophée.

Les activistes ont tenté vainement d'empêcher le massacre par voie judiciaire. Ils estiment que 18 animaux ont déjà été tués et craignent que des centaines d'animaux soient abattus au cours de la semaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires