Des avions russes ont violé l'espace aérien ukrainien "à plusieurs reprises"

26/04/14 à 08:37 - Mise à jour à 08:37

Source: Le Vif

Des avions russes ont violé l'espace aérien de l'Ukraine "à plusieurs reprises" au cours des dernières 24 heures, a affirmé vendredi un porte-parole du Pentagone, alors que la situation sur place reste très tendue.

Des avions russes ont violé l'espace aérien ukrainien "à plusieurs reprises"

© Reuters

"Je peux confirmer qu'à plusieurs reprises durant ces dernières 24 heures des avions russes ont pénétré dans l'espace aérien ukrainien", a indiqué le colonel Steven Warren. "Nous appelons les Russes à prendre immédiatement des mesures pour faire baisser la tension". Le colonel Warren n'a pas donné d'autres éléments précisant exactement où et quand ces incursions s'étaient produites.

Le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a essayé d'appeler son homologue russe Sergueï Choïgu pour discuter de la crise ukrainienne, mais Moscou n'a pas encore répondu à la requête de M. Hagel. En revanche, le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, a appelé jeudi son homologue russe Valery Gerasimov, a noté Steven Warren, sans donner de détails sur le contenu de la conversation.

Moscou, qui a brandi cette semaine la menace d'une intervention militaire en Ukraine pour défendre ses intérêts et ceux de la population d'origine russe, a lancé des manoeuvres impliquant notamment son aviation le long de la frontière ukrainienne. Pour le moment, la Russie nie cependant avoir des militaires ou des agents en territoire ukrainien. Washington a de son côté déployé 600 soldats en Pologne et dans les pays baltes.

Les autorités ukrainiennes pro-occidentales affirment que la Russie prépare une invasion ou veut du moins déstabiliser la situation politique avant la présidentielle anticipée du 25 mai. En tout cas, la tension se fait chaque jour plus vive entre Kiev et les séparatistes. Atteint vendredi par un tir de lance-roquettes, un hélicoptère de l'armée ukrainienne a explosé alors qu'il stationnait sur l'aérodrome de Kramatorsk et son pilote a été blessé, selon les autorités ukrainiennes.

A quelques kilomètres de là, le bastion pro-russe de Slaviansk vit quasiment en état de siège depuis un assaut bref et meurtrier lancé par des blindés ukrainiens. Un journaliste de l'AFP a vu des militaires lourdement armés monter un poste de contrôle à 30 kilomètres de la ville tandis que des témoins ont observé des mouvements de blindés à l'ouest.

Nos partenaires