Des armes volées à la CIA envoyées à des rebelles syriens

28/06/16 à 15:57 - Mise à jour à 15:56

Source: Le Vif/l'express

Des membres des services secrets jordaniens ont détourné des armes en provenance de la CIA à destination des rebelles syriens, en Jordanie. Elles seraient revendues à des marchands d'armes sur le marché noir.

Des armes volées à la CIA envoyées à des rebelles syriens

Les forces spéciales jordaniennes et américaines s'entrainent à une simulation d'avion détourné pendant l'entrainement d'opérations spéciales King Abdullah de leur exercice militaire "Eager Lion" à Amman. © REUTERS

Selon Al Jazeera et le New York Times, des armes auraient été volées par les services secrets jordaniens dans le but d'être revendues sur le marché noir. Certaines de ces armes volées auraient été utilisées lors d'une fusillade en novembre dernier dans le centre d'entraînement de la police à Amman, capitale de la Jordanie. Le centre de formation de la police, financé par les Etats-Unis, avait été construit dans la banlieue d'Amman après l'invasion américaine de l'Irak, il y a 13 ans. Elle contribue aujourd'hui à aider les forces s'opposant au président syrien, Bachar al-Assad.

Lors de cet échange armé, cinq personnes ont perdu la vie. Un officier jordanien a tué deux employés d'une société de sécurité collaborant avec le gouvernement américain, un instructeur sud-africain et deux Jordaniens. Les armes qui ont été retrouvées et qui ont servies à l'attaque du centre devaient pourtant parvenir aux rebelles syriens, explique le New York Times.

Pas de réponse des services secrets américains

Cette vente d'armes illégale a permis à des officiers jordaniens de s'en mettre plein les poches et de s'offrir toutes sortes de gadgets de luxe d'après le témoignage d'un officiel jordanien à un journaliste du quotidien américain.

Comme l'explique le journal, le vol, qui inclut des milliers de dollars d'armes, souligne le désordre dans l'armement des rebelles depuis des décennies par la CIA et le Pentagone. Bien que l'existence et les budgets alloués à ces programmes sont classifiés "secret d'affaires", des officiels américains disent que la CIA a entraîné des milliers de rebelles durant ces trois dernières années. Ces combattants font apparemment des progrès conséquents sur le champ de bataille syrien contre les forces armées du gouvernement, alors que les militaires russes leur demandent de battre en retraite.

Les représentants de la CIA et du FBI n'ont pour le moment pas encore voulu commenté le fait. Un porte-parole du Département d'état américain a cependant déclaré que la relation des Etats-Unis avec la Jordanie reste solide.

Par Ornella Diaz Suarez

En savoir plus sur:

Nos partenaires