Des acteurs et des intellectuels dénoncent les "crimes" d'Obama

14/05/10 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Le Vif

Des acteurs et des intellectuels de gauche américains ont signé un manifeste à paraître vendredi dans la presse américaine qui accuse le président Barack Obama d'être complice de crimes de guerre et de violations des droits de l'Homme.

Des acteurs et des intellectuels dénoncent les "crimes" d'Obama

© Epa

"Un crime est un crime, peu importe qui le commet", proclame le manifeste illustré par les portraits de George W. Bush et de son successeur à la Maison Blanche Barack Obama, sur le modèle de ceux habituellement réservés aux criminels recherchés par le FBI.

Le manifeste, qui sera publié le 14 mai dans la revue New York Review of Books, accuse Barack Obama de perpétuer l'approche de son prédécesseur en matière de politique sécuritaire aux Etats-Unis et de droits de l'Homme en Irak et en Afghanistan.

" Pire que Bush "

Le texte dénonce notamment le feu vert donné par Barack Obama - qui a été élu en 2008 avec le soutien enthousiaste des intellectuels de gauche - à "l'assassinat" du citoyen américain Anwar al-Aulaqi, parce qu'il est soupçonné de comploter avec Al-Qaïda au Yémen.

"D'une certaine façon, c'est pire que Bush", dit le texte, "parce qu'Obama a revendiqué le droit d'éliminer des citoyens américains qu'il soupçonne d'être des terroristes, simplement sur la foi de ses propres doutes ou de ceux de la CIA" alors que "Bush n'a jamais revendiqué" ce genre de pratique "publiquement".

Parmi les signataires du manifeste, on retrouve le philosophe Noam Chomsky ou l'acteur de "LA Confidential", James Cromwell. Près de 2.000 personnes avaient par ailleurs signé l'appel sur internet jeudi.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires