Derrière un look de vieille dame, une tueuse en série implacable

14/06/15 à 12:47 - Mise à jour à 02/09/15 à 13:52

Source: Le Vif/l'express

Empoisonneuse, Amy Archer-Gilligan fut l'une des plus célèbres meurtrières américaines du xxe siècle. Son histoire inspira une pièce à succès, puis un classique du cinéma : Arsenic et vieilles dentelles, de Frank Capra. En vrai, c'était plutôt du Hitchcock.

Bible serrée sur son giron, jupe noire battant ses bottines, Amy Archer-Gilligan marche à pas précautionneux sur Prospect Street. C'est une trotte-menu, petite et frêle, à la mine sévère. Le mois de février 1914 accroche des pampilles de glace aux arbres, drape des linceuls de neige aux pieds des passants. "Oh bonjour, soeur Amy", marmonne Carlan Goslee en soulevant son galurin.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires