Dernier jour de grève chez Lufthansa avant de possibles nouveaux débrayages

13/11/15 à 19:17 - Mise à jour à 19:17

Source: Belga

Le syndicat UFO du personnel navigant de la compagnie aérienne Lufthansa s'est déclaré vendredi prêt à appeler à de nouveaux débrayages, au septième et dernier jour de la plus longue grève de l'histoire de la compagnie.

Dernier jour de grève chez Lufthansa avant de possibles nouveaux débrayages

© AFP

"Si rien ne change, et vite, de nouvelles grèves sont possibles à tout moment", a déclaré vendredi le président du syndicat UFO à l'aéroport de Francfort (sud-ouest), devant quelques 200 manifestants ayant répondu à l'appel du syndicat.

UFO, qui représente les 19.000 stewards et hôtesses de l'air de Lufthansa, pourrait joindre ses forces avec d'autres syndicats pour organiser des grèves, a ajouté M. Baublies avant de critiquer l'attitude de la direction et de dénoncer un climat anxiogène.

Le géant du transport aérien a dû annuler vendredi 941 vols au départ et à destination des trois principaux aéroports allemands, Francfort, Düsseldorf (ouest) et Munich (sud).

Depuis vendredi dernier, le mouvement social a provoqué l'annulation de 4.674 vols selon le numéro un européen du transport aérien, et laissé plus de 540.000 passagers sur le carreau. La compagnie avait saisi la justice mardi pour faire cesser les débrayages, mais les deux tribunaux concernés avaient autorisé UFO à poursuivre le mouvement social.

Le transporteur aérien a promis un retour du trafic à la normale pour samedi.

Le groupe Lufthansa est engagé dans un effort de restructuration et de réduction des coûts pour faire face à la concurrence des compagnies à bas coûts comme EasyJet et Ryanair, un projet qui passe mal auprès des salariés de la principale compagnie du groupe. Les autres (Swiss, Austrian, Germanwings/Eurowings) n'ont pas fait grève.

Cette grève de sept jours, la plus longue qu'ait connue le numéro un européen du transport aérien, est aussi la première observée par le personnel de cabine depuis 2012.

En revanche, les 5.400 pilotes, représentés par le syndicat Cockpit, ont fait grève 13 fois entre avril 2014 et septembre 2015, provoquant là aussi des milliers d'annulations de vols.

Le conflit avec les pilotes n'est d'ailleurs toujours pas réglé, Cockpit ayant déposé un recours devant la Cour constitutionnelle fédérale, plus haute juridiction d'Allemagne, contre une décision de justice qui avait interdit la dernière grève des pilotes en septembre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires