"Depuis les attentats de Paris, une majorité des Britanniques souhaitent sortir de l'UE"

25/11/15 à 11:49 - Mise à jour à 11:48

Source: Knack

Plus de la moitié des Britanniques sont favorables à un retrait de l'Union européenne. C'est la première fois qu'une majorité de la population se rallie à un "Brexit".

"Depuis les attentats de Paris, une majorité des Britanniques souhaitent sortir de l'UE"

David Cameron © REUTERS

En juin, en juillet et en août, 55% des Britanniques affirmaient encore vouloir rester dans l'Union européenne. En octobre ce nombre a baissé de 2% et en novembre, une majorité de Britanniques se déclarent en faveur du Brexit, le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne, selon un sondage mensuel du quotidien britannique The Independent.

Ainsi, 52% de la population déclarent qu'ils répondront oui à la question si leur pays doit quitter l'UE lors du référendum prévu fin 2017.

Attentats de Paris

Les partisans d'un départ de l'Union européenne sont surtout adeptes du parti eurosceptique UKIP et du Parti conservateur du premier ministre David Cameron. Le soutien à l'égard de l'UE est le plus grand en Écosse et au Pays de Galles. 60% des Écossais et 56% des Gallois souhaitent rester dans l'Europe.

À en croire le quotidien britannique The Independent, de nombreux politiques opposés à l'UE s'empresseront de déclarer que les résultats reflètent l'inquiétude de la population sur la politique migratoire de l'Union européenne. Ainsi, il y a longtemps que Nigel Farage, leader du parti UKIP, cherche un lien entre l'afflux de réfugiés venus d'Afrique et du Moyen-Orient et le terrorisme.

Et bien que l'eurosceptisme ait augmenté après les attentats de Paris, les militants croient toujours que le soutien offert par les Britanniques aux victimes de l'attentat terroriste fera plus de bien que de mal aux adeptes de l'UE.

Générations

Le sondage récent révèle également qu'il existe un écart générationnel important. Ainsi, 69% des jeunes âgés de 18 à 24 ans souhaitent rester dans l'Union européenne alors que seuls 38% se déclarent en faveur de l'UE. Les jeunes Britanniques se sentent donc clairement plus européens que leurs compatriotes plus âgés.

Pour savoir si le royaume britannique sortira effectivement de l'UE, il faudra patienter jusqu'au référendum de 2017. (MVM)

Nos partenaires