Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

18/02/17 à 12:43 - Mise à jour à 12:43
Du LeVif/l'Express du 17/02/17

"Depuis 30 ans, la gestion politique des banlieues françaises est un échec"

L'affaire Théo, du nom de ce jeune homme qui aurait été victime d'un viol de la part de plusieurs policiers lors de son arrestation, ainsi que ses conséquences, témoignent une nouvelle fois de l'échec de la gestion des banlieues, et ce depuis plus de trente ans, tant de la part de la gauche que de la droite.

Les stratèges en communication de François Fillon se réjouissent secrètement que le problème des banlieues, depuis quelques jours, ait fait irruption dans la campagne présidentielle. Voilà qui les préserve - provisoirement - des tourments du Penelopegate. Et leur permet de renouer - exercice ô combien plus confortable - avec la critique des lacunes présumées du gouvernement socialiste. Le toujours candidat de la droite à l'élection présidentielle française devrait pourtant se garder de toute euphorie. S'il y a bien un constat que partagent les commentateurs autour de " l'affaire Théo L. " (violences et viol présumé d'un jeune lors de son arrestation à Aulnay-sous-Bois, près de Paris, par quatre policiers) et de ses conséquences, c'est l'implacable échec, tant de la gauche que de la ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos