Départ d'une quarantaine de militaires belges pour la RDC

28/04/13 à 15:39 - Mise à jour à 15:39

Source: Le Vif

Une avant-garde d'une quarantaine de militaires s'est envolée dans la nuit de samedi à dimanche à destination de la République démocratique du Congo (RDC), où ils vont assurer la formation d'un bataillon de l'armée congolaise à Kindu.

Départ d'une quarantaine de militaires belges pour la RDC

Soldats des FARDC dans le Nord-Kivu. © Image Globe

Cette nouvelle mission d'instruction au profit du futur 323ème bataillon des Forces armées de la RDC (FARDC) a été approuvée vendredi par le Conseil des ministres. Au total, une nonantaine de militaires doivent, en six mois, encadrer la formation de ce troisième bataillon des "unités de réaction rapide" (URR) de l'armée congolaise et dix autres doivent, durant deux mois, prendre en charge l'état-major de brigade qui doit "coiffer" trois bataillons, tous formés par la Belgique.

Les quelque 40 premiers provenant de plusieurs unités, dont le 3ème bataillon parachutiste de Tielen, ont quitté l'aéroport militaire de Melsbroek samedi soir, à bord d'un Airbus français à destination de Kinshasa. Le gros du détachement doit quitter la Belgique mardi à bord de l'Airbus A330 de location utilisé par la Défense.

Le coût estimé de cette mission s'élève à 8,26 millions d'euros en brut et à 3,95 millions en net, à imputer sur le budget 2013 de la Défense.

En savoir plus sur:

Nos partenaires