Démission du président et du Premier ministre centrafricains

10/01/14 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

Le président de transition centrafricain Michel Djotodia et son Premier ministre Nicolas Tiangaye ont démissionné, ont annoncé vendredi les participants au sommet extraordinaire de l'Afrique centrale tenu à N'Djamena.

Démission du président et du Premier ministre centrafricains

© AFP

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) "ont pris acte de la démission" du président et du Premier ministre centrafricains, après des tueries communautaires et interreligieuses entre chrétiens et musulmans qui ont ensanglanté le pays pendant des semaines, selon le communiqué final du sommet lu en séance plénière.

Le sommet "prend acte de la démission du chef de l'Etat de la transition et du Premier ministre et se félicite de cette décision hautement patriotique pour une sortie du pays de la paralysie", indique le texte. Le sommet a également "invité le Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire) ainsi que les autres composantes de la société centrafricaine à poursuivre leur délibération à Bangui sous les auspices de la médiation de CEEAC élargie à l'Union africaine et aux partenaires internationaux en vue de la résolution sans délai de la crise centrafricaine au niveau politique".

"Les chefs d'Etat et de gouvernement ont condamné fermement les attaques meurtrières survenues à Bangui le 5 décembre et qui ont causé la mort de nombreux Centrafricains", le jour du déclenchement de l'opération militaire française Sangaris, ajoute le communiqué. Le sommet a également "encouragé les chefs religieux à persévérer dans leurs efforts de sensibilisation et de médiation pour un retour rapide à la cohabitation interconfessionnelle pacifique entre les communautés centrafricaines".

Nos partenaires