Déjà plus de 1.000 morts dans les combats à Kobané contre l'Etat islamique

09/11/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Belga

Les combats à Kobané ont fait plus de 1.000 morts, en majorité des djihadistes, depuis le début en septembre de l'offensive du groupe Etat islamique (EI) sur cette ville kurde du nord de la Syrie, selon une ONG.

Déjà plus de 1.000 morts dans les combats à Kobané contre l'Etat islamique

Kobané © AFP

"Au moins 1.013 personnes ont été tuées dans les combats à Aïn al-Arab (nom arabe de Kobané) depuis le début de l'offensive" le 16 septembre, a indiqué dimanche le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Défendue par des milices kurdes aidées par des peshmergas venus d'Irak et des rebelles syriens hostiles au régime comme aux djihadistes, la ville assiégée est devenue le symbole de la lutte contre l'EI, un groupe extrémiste sunnite qui contrôle de vastes espaces en Syrie et en Irak.

Selon l'OSDH, 609 djihadistes ont péri dans la bataille de Kobané, qui a également coûté la vie à 363 membres des forces kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) et à 24 civils.

Ces bilans n'incluent pas les victimes des bombardements réguliers effectués depuis fin septembre par la coalition internationale sur les positions de l'EI à Kobané.

Plus de 300.000 personnes ont fui la région de Kobané depuis le début de l'offensive, dont plus de 200.000 vers la Turquie toute proche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires