Déferlante de tornades aux Etats-Unis

24/12/15 à 15:10 - Mise à jour à 15:09

Source: Afp

Au moins sept personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées lors de tempêtes et tornades qui ont déferlé mercredi sur une grande partie de l'est des Etats-Unis, selon les autorités locales et les médias jeudi.

Déferlante de tornades aux Etats-Unis

© iStock

De nombreuses habitations ont été endommagées, ou même complètement rasées par cette série de tornades destructrices qui ont balayé plusieurs Etats en cette veille de Noël où les températures sont particulièrement clémentes. Les tornades sont fréquentes dans ces régions, notamment au printemps, mais elles sont très rares à cette période de l'année. Les victimes ont été tuées dans les Etats du sud, Mississippi, Tennessee et Arkansas, selon CNN.

Selon les chaînes de télévision ABC et NBC News, la plus jeune des victimes est un petit garçon de sept ans retrouvé mort dans une voiture renversée par la tempête dans l'Etat du Mississippi, où au moins 40 personnes ont été blessées, selon les services d'urgence.

"Quand la tornade est arrivée je me suis couché au sol, elle est passée juste au-dessus de moi, déracinant des arbres, les coupant en deux... Je ne sais pas comment je suis encore là pour vous parler", a raconté Lance Meeks, qui habite dans la petite ville de Holly Springs dans le Mississippi.

"Nous étions dans la maison quand nous avons entendu le vent forcir. On s'est précipité dans notre abri contre les tempêtes. On avait 45 secondes et on y est arrivé à temps", a encore expliqué un survivant habitant dans le Comté de Perry, dans le Mississippi. "Maintenant il ne reste plus rien, c'est un paysage dévasté".

Au total, près de 70 millions de personnes étaient menacées par le passage de ces orages dans cette région dans la nuit de mercredi à jeudi, et le bilan pourrait s'alourdir, selon ABC.

Tout danger n'était pas écarté, puisque d'autres fortes tornades menaçaient le Tennessee, l'Alabama, le Kentucky ainsi que le Mississippi où de violents orages frappaient la région, a indiqué le service national de la météo, en lançant des dizaines d'alertes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires