Décès de Milan Gvero, général condamné pour crimes de guerre et bras droit de Ratko Mladic

18/02/13 à 21:45 - Mise à jour à 21:45

Source: Le Vif

Le général serbe bosnien Milan Gvero, condamné pour crimes de guerre par le TPIY pour son rôle dans la guerre intercommunautaire de Bosnie (1992-95) - bras droit de Ratko Mladic, le chef de l'armée des Serbes bosniens à son tour inculpé de génocide -, est décédé dans un hôpital de Belgrade à l'âge de 75 ans, a-t-on indiqué lundi de sources officielles.

Décès de Milan Gvero, général condamné pour crimes de guerre et bras droit de Ratko Mladic

© Reuters

Gvero avait été condamné en 2010 par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à cinq ans de prison pour crimes contre l'humanité, notamment pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, en juillet 1995 quand les forces serbes ont tué environ 8.000 musulmans bosniens.

"Le général Gvero est décédé hier (dimanche), des suites d'une amputation de sa jambe" à l'hôpital militaire de Belgrade, a déclaré son avocat à l'agence officielle Tanjug.

Une source de l'hôpital a confirmé cette information.

Gvero était le bras droit de Ratko Mladic, jugé actuellement devant le TPIY pour génocide et crimes de guerre. Il était l'adjoint de Mladic, chargé du "moral des troupes et des affaires juridiques".

Le général Gvero, qui s'était volontairement rendu au TPIY en 2005, avait été libéré quelques semaines après sa condamnation car il avait déjà passé en détention plus de deux tiers de sa peine.

En juillet 1995, quelques mois avant la fin du conflit en Bosnie, les forces serbes de Bosnie ont massacré environ 8.000 musulmans à Srebrenica, la pire tuerie en Europe depuis la Seconde guerre mondiale, qualifiée de génocide par la justice internationale.

En savoir plus sur:

Nos partenaires