Décès de Ian Paisley, l'ancien leader unioniste d'Irlande du Nord

12/09/14 à 15:02 - Mise à jour à 15:02

Figure historique du protestantisme radical en Irlande du Nord et ancien Premier ministre de la province britannique, Ian Paisley est décédé à 88 ans, a annoncé vendredi son épouse Eileen.

Décès de Ian Paisley, l'ancien leader unioniste d'Irlande du Nord

Le révérend Ian Paisley. © Belga

"Mon mari bien-aimé, Ian, est passé au repos éternel ce matin", a annoncé dans un communiqué l'épouse de l'ancien dirigeant du Parti unioniste démocrate (DUP). "Naturellement, nous, la famille, avons le coeur brisé", a-t-elle ajouté.

"Selon les souhaits de Ian, ses funérailles seront privées en présence de la seule famille immédiate", a-t-elle dit. "En tant que famille, nous avons conscience que ceux qui l'ont admiré souhaiteront lui exprimer leur gratitude pour la vie qu'il a mené et leur chagrin devant sa mort. A cette fin, nous allons, en temps voulu, rendre public les détails d'un service commémoratif ouvert au public qui aura lieu d'ici la fin de l'année", a-t-elle précisé.

Né le 6 avril 1926 à Ballymena (Ulster), Ian Paisley a commencé à prêcher à l'âge de 16 ans et a fondé à 25 ans sa propre église avant d'entrer en politique en 1963. Il a lancé quelques années plus tard le DUP, formation des protestants conservateurs opposés à tout accord avec les catholiques, et est devenu le chef de file de la fraction la plus intransigeante des protestants unionistes.

S'il n'a jamais cautionné le terrorisme loyaliste, M. Paisley a mis sur pied plusieurs organisations protestataires, s'opposant notamment au mouvement des droits civiques lancé par les républicains pour abolir les discriminations dont ils étaient les victimes dans les années 60.

En 1987, dix après avoir juré que "jamais, au grand jamais" il ne transigerait, il fait une volte-face spectaculaire: le DUP accepte de partager le pouvoir avec le Sinn Fein catholique, l'autre parti le plus influent en Irlande du Nord. Il était devenu en 2007 le chef d'un gouvernement bi-confessionnel, avec comme vice-premier ministre Martin McGuinness, numéro deux du Sinn Fein et ancien lieutenant de sa branche armée, l'armée républicaine irlandaise (IRA). Son expérience du pouvoir sera toutefois de courte durée: en 2008, le révérend a cédé la direction du DUP et quitté son poste de Premier ministre.

Retiré de la vie politique et religieuse, ce père de cinq enfants avait des problèmes de santé depuis plusieurs années et portait un pacemaker.

Nos partenaires