De Madrid à New York, la première journée planétaire des "indignés"

15/10/11 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

De Madrid à New York, comme dans des centaines de villes à travers le monde, les "indignés" manifestent ce samedi contre la précarité liée à la crise et le pouvoir de la finance.

De Madrid à New York, la première journée planétaire des "indignés"

© EPA

Sous le mot d'ordre "Unis pour un changement mondial", les "indignés" prévoient de manifester dans 951 villes de 82 pays, selon le site 15october.net qui appelle "les peuples du monde entier à descendre dans les rues et sur les places". Il s'agit de la première journée de mobilisation planétaire pour ce mouvement né en Espagne au printemps.

Cinq mois après l'apparition du mouvement, le 15 mai à Madrid, les "indignés" ou d'autres groupes comme "Occupy Wall Street" veulent faire de ce 15 octobre une journée symbolique, ciblant des hauts lieux de la finance comme le quartier des affaires de New York, la City de Londres ou la Banque centrale européenne à Francfort.

"D'Amérique jusqu'en Asie, d'Afrique à l'Europe, les peuples se lèvent pour revendiquer leurs droits et réclamer une vraie démocratie", ajoute le manifeste du 15 octobre. "Les puissances travaillent pour le bénéfice de quelques uns, ignorant la volonté de la grande majorité. Cette situation intolérable doit cesser".

En Europe, les "indignés" prévoient de descendre dans les rues un peu partout, à Rome notamment ou à Athènes, les deux capitales au coeur de la tourmente financière.

Des milliers d'autres sont attendus à Bruxelles, point d'arrivée d'une marche qui vient de traverser l'Espagne et la France, en Suisse, où le pouvoir des banques sera en ligne de mire, à Lisbonne où le mouvement "Génération précaire" est présenté comme un précurseur de la mobilisation.

Samedi matin, quelques centaines de manifestants s'étaient rassemblés dans les grandes villes d'Asie, comme Tokyo, Sydney et Hong Kong.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires