De Croo plaide en faveur d'un rôle plus grand du privé dans l'humanitaire

20/01/16 à 20:56 - Mise à jour à 20:56

Source: Belga

Le secteur privé doit être impliqué plus étroitement dans le financement de l'aide humanitaire, a plaidé jeudi le ministre de la Coopération, Alexander De Croo, aux côtés de la Croix Rouge internationale, au Forum économique mondial de Davos.

De Croo plaide en faveur d'un rôle plus grand du privé dans l'humanitaire

© BELGA

"La situation financière des pouvoirs publics est ce qu'elle est mais il y a quand même du capital disponible, par exemple l'argent déposé sur les comptes d'épargne. Nous devons mobiliser ces moyens privés pendant que les ONG et les autres veilleront à fournir plus de qualité", a expliqué M. De Croo.

Jeudi, le ministre lancera en compagnie de Peter Maurer, président de la Croix Rouge internationale, des "obligations à impact humanitaire", sur le modèle des "social impact bonds". Des investisseurs privés sont appelés à accorder des moyens en faveur de l'action humanitaire à la place d'autorités publiques. Si les objectifs assignés à cette action sont atteints, ces autorités rétribuent le secteur privé, avec une marge bénéficiaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires