Dans les jupes des femmes de gangsters

01/05/16 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Le Vif/l'express

Le dernier livre de Diane Ducret a une odeur de poudre. Après les femmes de dictateurs, l'essayiste à succès brosse le portrait décoiffant des femmes de gangsters. Exclusif.

Al Capone, John Dillinger, Clyde Barrow, Bugsy, Jack McGurn dit la Sulfateuse... Les noms de ces gangsters de légende nourrissent toujours nos fantasmes sur une des périodes les plus terrifiantes de l'histoire des Etats-Unis. Le Chicago des années 1920 et 1930, dont un tiers des agents sont corrompus par la mafia. La ville du crime a mal digéré l'afflux historique d'immigrés. Dans ce nouveau Far West américain cosmopolite, les comptes se règlent entre gangs irlandais et italiens non pas à coups de Winchester, mais de mitraillette Thompson, dont le chargeur camembert peut cracher six cents balles à la minute. Avec cette arme apparue au tout début de la prohibition et affectueusement surnommée "Tommy Gun", les hommes de Scarface, à bord de leur Ford Sedan, font couler le sang dans les rues comme l'alcool dans leurs bars clandestins.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires