Cuba: un plafond fixé pour certains aliments, dont les prix montent

03/05/16 à 18:17 - Mise à jour à 18:15

Source: Belga

Le gouvernement cubain a décidé mardi d'imposer un plafond aux tarifs de 23 fruits et légumes, dont les prix ont grimpé alors que les touristes se font plus nombreux sur l'île communiste.

Cuba: un plafond fixé pour certains aliments, dont les prix montent

© BelgaImage

Les produits concernés sont notamment la patate douce, le yucca, la banane, l'ail, la tomate ou encore l'ananas, selon un communiqué du ministère des Finances.

Selon les derniers chiffres officiels disponibles, les prix des produits agroalimentaires ont grimpé de 27% en 2014. Ils ont continué à monter en 2015, indiquent les autorités sans donner de pourcentage.

Le gouvernement estime que cette hausse est due à la production insuffisante pour satisfaire la demande et aux "intermédiaires" - selon les termes du président Raul Castro - entre producteurs et acheteurs.

Cuba doit importer 80% de ses aliments, une opération qui coûte environ deux milliards de dollars chaque année à l'Etat.

La situation s'est aggravée alors que l'île reçoit un nombre toujours croissant de touristes (3,5 millions en 2015): en l'absence d'un marché de gros, les restaurants privés se fournissent dans les mêmes magasins que les consommateurs, poussant les prix à la hausse.

Le salaire minimum à Cuba avoisine les 24 dollars par mois et le gouvernement a écarté toute augmentation pour l'instant.

Nos partenaires