Crash du vol Air Algérie: la météo, "l'hypothèse la plus probable"

24/07/14 à 22:32 - Mise à jour à 22:32

Source: Le Vif

L'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi avec au moins 116 personnes à bord parmi lesquelles une cinquantaine de Français, a été localisé dans la région de Gossi (nord du Mali) dans un "état désintégré", selon un communiqué de l'Elysée. La météo est "l'hypothèse la plus probable" du crash.

Crash du vol Air Algérie:  la météo, "l'hypothèse la plus probable"

© Reuters

Les conditions météorologiques constituent "l'hypothèse la plus probable" pour expliquer le crash au Mali de l'avion d'Air Algérie avec 116 personnes, dont un Belge, à bord, a estimé vendredi matin le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. "Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques", a déclaré le ministre à la radio RTL, tout en précisant qu'"aucune hypothèse ne peut être écartée aussi longtemps que l'enquête n'a pas donné tous ses résultats".

L'épave désintégrée

L'épave disparue a été localisée dans la région de Gossi "à proximité de la frontière du Burkina Faso", a indiqué dans la nuit de jeudi à vendredi la présidence française, confirmant une information des autorités du Burkina.

"L'appareil a été clairement identifié malgré son état désintégré", précise la même source, ajoutant qu'un "détachement militaire français a été envoyé sur place pour sécuriser le site et recueillir de premiers éléments d'information".

Enfin, le Président de la République "assure les familles et les proches des victimes de toute sa solidarité".

Selon la compagnie Air Algérie, l'avion avait décollé de Ouagadougou, avec plus de 110 passagers et six membres d'équipage, à destination d'Alger dans la nuit de mercredi à jeudi. Il avait disparu des écrans radar cinquante minutes après son décollage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires