Crash d'un avion au Pakistan: aucun survivant

28/07/10 à 08:57 - Mise à jour à 08:57

Source: Le Vif

Un avion de ligne, Airbus A321 de la compagnie privée pakistanaise Air Blue avec 152 personnes à bord s'est écrasé ce mercredi 28 juillet au matin dans les collines proches de la capitale Islamabad. Il n'y a pas de signe de survivants. Les corps de 149 passagers ont été retrouvés. Un jour de deuil national a été décrété.

Crash d'un avion au Pakistan: aucun survivant

© Belga/AFP

"J'ai atteint le site du crash avec quatre autres policiers et responsables des secours. Les débris de l'avion étaient éparpillés au milieu d'un feu très violent. L'avion a percuté une crête qui est tombée sur la carcasse", a déclaré à l'AFP l'un de ces responsables.

"Il y avait 150 personnes à bord mais aucun survivant n'a été retrouvé. Nous avons crié en demandant si quelqu'un était vivant, mais nous n'avons entendu aucune voix", a-t-il ajouté.

Un autre responsable des services de secours a également indiqué à l'AFP qu'il n'y avait aucun signe de la présence de survivants.

"Tout ce que nous avons pu voir, ce sont des mains et des pieds carbonisés. J'ai moi-même ramassé deux têtes, deux jambes et deux mains", a ajouté M. Javed.

Un avion de ligne, Airbus A321 de la compagnie privée pakistanaise Air Blue avec 152 personnes à bord s'est écrasé ce mercredi 28 juillet au matin dans les collines proches de la capitale Islamabad. On dénombre pour l'instant au moins vingt morts, selon un responsable pakistanais.

"Il y a des corps gisant un peu partout sur le sol et très peu ont survécu à l'accident", a déclaré un responsable de la police d'Islamabad, Bin Yameen.

Cinq blessés avaient pourtant été retrouvés sur les lieux. "Cinq blessés ont été transportés par hélicoptère à l'hôpital à Islamabad", avait déclaré le ministre de l'Intérieur Rehman Malik à Express TV. "Les équipes de secours ont atteint le lieu de l'accident. Elles ont l'équipement nécessaire. Elles scrutent toute la zone. Elles viennent en aide aux blessés, aux survivants, et des mesures ont été prises pour les transporter à l'hôpital", avait-t-il ajouté.

Un incendie sur une large zone

Un épais nuage de fumée s'échappait des vertes collines des Margalla, qui bordent Islamabad. Les télévisions locales montraient de nombreux véhicules des services de secours se précipiter vers les lieux."Selon nos informations, l'avion s'est écrasé dans les collines des Margalla. Il y a de la fumée, mais nous n'avons pas encore réussi à parvenir sur les lieux. C'est un endroit entouré de collines et sans accès routier", a déclaré un responsable de la police, Sayed Subhan.

Le contact avec l'appareil, qui assurait la liaison Karachi-Islamabad, a été perdu à 04h43 GMT avec la tour de contrôle de la capitale. L'avion avait 146 passagers et six membres d'équipage à son bord.

Imtiaz Inayat, un haut responsable municipal d'Islamabad, cité par la télévision locale Geo a déclaré: "Il y a un incendie sur une large zone. Des équipes de secours et hélicoptères ont été déployés", a t-il ajouté.

Une épaisse couverture nuageuse recouvrait les hauteurs boisées de Margalla où l'avion s'est écrasé, et il pleuvait au moment de la catastrophe. La région connaît d'abondantes pluies de mousson depuis quelques jours.

Jour de deuil national

Le gouvernement pakistanais a déclaré un jour de deuil national après le crash, ont annoncé les services du Premier ministre Yousuf Raza Gilani. M. Gilani et son cabinet "ont exprimé leur peine et leur chagrin après le tragique incident" et "offert leurs prières aux passagers tués", indiquent les services du Premier ministre dans un communiqué.

A la suite de l'accident, "le gouvernement fédéral a déclaré un jour de deuil national" et "le Premier ministre a reporté à la semaine prochaine une réunion gouvernementale" prévue dans la journée, ajoutent-ils.

Le Vif.be, avec Belga et l'Express.fr

Dix crash d'Airbus en 10 ans Le 31 janvier 2000, un Airbus A-310 de Kenya Airways s'est écrasé en mer deux minutes après son décollage d'Abidjan: 169 morts, dix survivants.

Le 23 août 2000, un Airbus A-320 de la compagnie Gulf Air s'est abîmé en mer près de Bahrein, avec 143 personnes à bord.

Le 12 novembre 2001, un Airbus A-300 d'American Airlines s'est écrasé à New York peu après son décollage, faisant 265 morts, les 260 personnes à bord de l'avion et cinq habitants du quartier de Queens dans l'incendie de leur maison.

Le 3 mai 2006, 113 personnes ont péri dans la chute d'un Airbus A-320 de la compagnie arménienne Armavia, alors qu'il s'apprêtait à atterrir à l'aéroport de Sotchi (sud de la Russie).

Le 9 juillet 2006, environ 140 personnes, dont huit membres de l'équipage, sont morts dans l'accident d'un Airbus A-310 russe qui s'était écrasé et avait pris feu à l'atterrissage à Irkoutsk (Sibérie).

Le 17 juil 2007, 199 morts lorsqu'un Airbus A-320 de la compagnie brésilienne TAM avait heurté un entrepôt de l'aéroport de Sao Paulo et s'était enflammé.

Le 1er juin 2009, un Airbus A-330 d'Air France s'est écrasé en mer entre le Brésil et la France, faisant 228 morts.

Le 30 juin 2009, un Airbus A-310 de la compagnie yéménite Yemenia s'est abîmé au large des Comores peu avant d'atterrir à Moroni, faisant 152 morts. Seule une adolescente de 14 ans survit.

Le 12 mai 2010, 103 morts lorsqu'un Airbus A-330 de la compagnie libyenne Al Afriqiyah s'est écrasé à l'aéroport de Tripoli. Un seul survivant: un enfant de 8 ans.

Vient s'ajouter à cette liste, l'accident de ce 28 juillet 2010 au Pakistan qui a vraissemblablement fait 152 victimes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires