Crash aérien en Libye : 104 morts et un seul survivant

12/05/10 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Le Vif

Cent-quatre personnes, 93 passagers et 11 membres d'équipage, ont trouvé la mort dans le crash d'un avion d'une compagnie libyenne en provenance d'Afrique du Sud mercredi à l'aéroport de Tripoli, a-t-on appris auprès des services de sécurité. Il n'y aurait qu'un seul survivant.

Crash aérien en Libye : 104 morts et un seul survivant

© EPA

Le crash a eu lieu à 06H00 lors de l'atterrissage de l'avion, selon une source au sein des services de sécurité de l'aéroport qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.

L'avion appartient à la compagnie libyenne Al Afriqiyah et arrivait de Johannesburg, en Afrique du Sud.

La représentation sud-africaine de la compagnie Al Afriqiyah a confirmé le crash à l'atterrissage à Tripoli d'un de ses avions en provenance de Johannesburg, précisant qu'il s'était écrasé "à un mètre de la piste". "Les 93 passagers et les onze membres d'équipage qui se trouvaient à bord ont trouvé la mort", a-t-on ajouté de même source.

Le ministre libyen des Transports, Mohamed Zidane, a écarté l'hypothèse terroriste dans l'accident de l'Airbus A330. "Nous écartons de manière définitive l'hypothèse que le crash soit le résultat d'un acte terroriste", a-t-il déclaré lors d'une conférence de
presse.

Un garçon néerlandais de huit ans est le seul survivant du crash de l'Airbus A330.

L'enfant a été conduit dans un hôpital proche de Tripoli, selon la même source, qui n'a pas précisé son état de santé.

Elle a ajouté que selon ses informations "93 passagers et onze membres d'équipage" se trouvaient à bord, précisant qu'elle ne disposait d'aucune information sur des "blessés ou des survivants".

On ignore donc toujours si des Belges se trouvaient à bord de l'appareil accidenté.Un centre de crise a été mis sur pied à Brussels Airport, a indiqué le porte-parole du secrétaire d'Etat à la Mobilité Etienne Schouppe. Deux groupes de Néerlandais auraient dû atterrir à Bruxelles via Londres à 11h50. Selon le porte-parole, il s'agit d'un groupe de 24 passagers et d'un autre de 38 appartenant à deux agences de voyages distinctes. La liste de passagers n'a pas encore été publiée.

Le ministère belge des Affaires étrangères maintient cependant qu'il n'y avait probablement aucun Belge à bord.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires