Crash A320 : le copilote, un Allemand de 28 ans apparemment sans histoires

26/03/15 à 15:41 - Mise à jour à 15:40

Source: Belga

Le copilote de l'A320 de la compagnie allemande Germanwings soupçonné d'avoir volontairement précipité l'avion au sol dans les Alpes françaises, tuant les 150 personnes à bord, était un Allemand de 28 ans, qui habitait chez ses parents et n'avait aucun motif terroriste connu.

Crash A320 : le copilote, un Allemand de 28 ans apparemment sans histoires

© Reuters

Ce copilote s'appelait Andreas Lubitz. Il avait commencé à travailler chez Germanwings en septembre 2013, après une formation au sein du centre de pilotage du groupe Lutfhansa à Brême (nord). Il avait à son actif 630 heures de vol.

Le jeune homme était originaire de la commune de Montabaur dans l'Etat régional de Rhénanie-Palatinat (ouest) où il vivait chez ses parents tout en ayant un appartement à Düsseldorf (ouest), base importante pour la compagnie Germanwings et destination du vol en provenance de Barcelone, selon les déclarations de Gabriele Wieland, maire de la petite ville, à l'agence de presse allemande DPA.

Il "est de nationalité allemande et n'est pas répertorié comme terroriste", a indiqué Brice Robin, le procureur français en charge de l'enquête judiciaire, lors d'une conférence de presse jeudi à Marignane, dans le sud de la France.

"La gendarmerie française est en étroite collaboration avec les autorités judiciaires et policières allemandes concernant les recherches sur l'environnement du copilote", a-t-il ajouté.

L'absence apparente de motivation terroriste a été confirmée par le gouvernement allemand. "Après le recoupement des informations dont nous disposons sur lui (...), il n'y a pas de contexte terroriste", a déclaré le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière.

Andreas Lubitz était membre d'un club privé d'aviation, LSC Westerwald, et était un amateur de course à pied, d'après des classements des courses auxquelles il avait participé.

L'autre pilote de l'A320, le commandant de bord, n'a pas été officiellement identifié. Il avait travaillé pour les compagnies allemandes Condor et Lufthansa avant d'entrer chez Germanwings en mai 2014.

Il cumulait plus de 10 ans d'expérience au sein du groupe Lufthansa et plus de 6.000 heures de vol, passées pour la plupart sur des appareils de type Airbus. Selon le quotidien populaire allemand Bild, il s'appelait Patrick S. et était père de deux enfants.

Lufthansa avait indiqué avant la conférence de presse du procureur français ne pas souhaiter révéler l'identité des deux personnes aux commandes de l'appareil "afin de protéger l'équipage et les proches" des pilotes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires