Coulibaly se justifie face à ses otages dans une conversation rapportée par RTL France

10/01/15 à 10:51 - Mise à jour à 10:56

Source: Belga

"Ils essaient de vous faire croire que les musulmans sont des terroristes", a tenté de justifier, auprès des personnes qu'il détenait, Amedy Coulibaly, le jeune djihadiste responsable de la prise d'otages vendredi dans un hypermarché casher de la Porte de Vincennes à Paris, rapporte samedi matin la chaîne française RTL sur son site internet.

Coulibaly se justifie face à ses otages dans une conversation rapportée par RTL France

Amedy Coulibaly © AFP/Police française

Un téléphone mal raccroché après que la rédaction ait tenté de joindre le djihadiste tué vendredi soir après l'assaut du GIGN, a permis aux journalistes de RTL de saisir la conversation qui se tenait avec les otages.

"À chaque fois, eux, ils essaient de vous faire croire que les musulmans sont des terroristes. Moi, je suis né en France", explique-t-il sur un ton direct évoquant son action comme une vengeance à la fois contre l'État syrien et la coalition occidentale présente au Mali, en Irak ou en Afghanistan. "Il faut qu'ils arrêtent (...) d'attaquer l'État islamique, qu'ils arrêtent de dévoiler nos femmes, qu'ils arrêtent de mettre nos frères en prison pour rien du tout."

S'adressant directement aux otages, il aborde le choix des électeurs français: "C'est vous qui avez élu vos gouvernements et vos gouvernements ne vous ont jamais caché que vous alliez faire la guerre au Mali ou ailleurs. Premièrement. Deuxièmement, c'est vous qui les financez. Vous payez les taxes et des trucs et vous êtes d'accord." Un otage lui répondant qu'il est "obligé", Amedy Coulibaly rétorque: "Hein? On n'est pas obligé, je ne paie pas mes impôts, moi. (...) Si jamais tous les individus arrivent à s'unir, comme là pour Charlie Hebdo, pour élire leur président, eh ben faites la même chose en vous unissant. Faites des manifestations et dites: 'Laissez les musulmans tranquille et vous nous laissez tranquille'", réplique-t-il, évoquant ensuite la loi du Talion.

"Votre armée, s'ils ne veulent pas mettre les pieds là-bas (en Irak, ndlr) c'est parce que dès qu'ils toucheront le sol, ils se feront découper en deux minutes. Ils n'arrivent pas à combattre (...) Jamais ils n'arriveront à nous battre (...) Partout où ils ont été, jamais ils n'ont réussi. Allah est avec nous", poursuit-il faisant référence à son guide Oussama Ben Laden. "Comme il a dit (...): 'Vous n'allez jamais goûter à la paix. C'est nous qui ferons la paix en Palestine'".

>>Le document sonore est à écouter sur le site de RTL.

En savoir plus sur:

Nos partenaires