Côte d'Ivoire: les émissaires africains auprès de Gbagbo et de Ouattara

28/12/10 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Le Vif

Trois chefs d'état ouest-africains ont conclu mardi à Abidjan un entretien crucial avec Laurent Gbagbo, destiné à le convaincre de quitter le pouvoir, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Côte d'Ivoire: les émissaires africains auprès de Gbagbo et de Ouattara

© Reuters

Les présidents béninois Boni Yayi, sierra-léonais Ernest Koroma et capverdien Pedro Pires ont quitté le bâtiment de la présidence ivoirienne après 2h30 d'entretien.

"Tout s'est bien passé", a simplement déclaré M. Yayi devant la presse. M. Gbagbo, souriant et apparemment décontracté, a raccompagné ses hôtes à la sortie du palais.

Les trois chefs d'Etat ouest-africains se sont rendus ensuite au quartier général de son rival Alassane Ouattara. Les émissaires de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) étaient arrivés peu avant 14h00 locales (15h00 HB) dans des voitures séparées au palais du Plateau, quartier administratif d'Abidjan.

La Cédéao a envoyé ces trois dirigeants comme "dernier geste" pour obtenir le retrait de M. Gbagbo au profit de M. Ouattara, reconnu président par une immense partie de la communauté internationale.

L'organisation régionale a menacé le président sortant de recourir à la "force légitime" s'il ne cédait pas à cette injonction. Après leur entretien avec M. Gbagbo, les émissaires se sont rendus au grand hôtel dans lequel M. Ouattara et son gouvernement sont retranchés, sous un blocus des forces loyales à leur adversaire.

Ils ont été accueillis devant l'entrée du "Golf hôtel" par M. Ouattara et son Premier ministre Guillaume Soro, chef de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN).

LeVif.be, avec BELGA

En savoir plus sur:

Nos partenaires