Côté d'Ivoire : "Les discussions sont finies, Gbagbo doit partir !"

04/01/11 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Le Vif

Alassane Ouattara a été clair : les émissaires de l'UA et de la Cédéao doivent à présent "retourner voir M. Gbagbo pour lui dire qu'il doit reconnaître que je suis le président légitime et qu'il doit quitter le pouvoir dans les plus brefs délais".

Côté d'Ivoire : "Les discussions sont finies, Gbagbo doit partir !"

© Reuters

Alassane Ouattara, reconnu à l'étranger comme président ivoirien, a déclaré lundi soir à Abidjan que, pour lui, "les discussions (étaient) terminées" et a appelé son rival Laurent Gbagbo à "quitter le pouvoir", après un entretien avec quatre émissaires africains.

?

"Pour nous, les discussions sont terminées", a déclaré à la presse Alassane Ouattara à l'issue de plus de deux heures de discussions avec les émissaires de l'Union africaine (UA) et de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

?

Ces émissaires "vont retourner voir M. Gbagbo pour lui dire : 1) qu'il doit reconnaître les résultats de la Commission électorale indépendante (CEI) certifiés par l'Onu ; 2) reconnaître que je suis le président élu, le président légitime de la Côte d'Ivoire ; 3) qu'il doit quitter le pouvoir dans les plus brefs délais", a-t-il ajouté.

?

Alassane Ouattara, retranché au Golf Hôtel d'Abidjan avec son gouvernement, a rejeté la mise en place d'un "comité d'évaluation" de la crise postélectorale, proposée par son adversaire.

?

Le Premier ministre kényan Raila Odinga, envoyé par l'UA, et les présidents Boni Yayi (Bénin), Ernest Koroma (Sierra Leone) et Pedro Pires (Cap-Vert), mandatés par la Cédéao, ont retrouvé dans la soirée Laurent Gbagbo au palais présidentiel après un premier entretien dans l'après-midi.

?

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires