Côte d'Ivoire : 173 personnes tuées en 5 jours

23/12/10 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

Quelque 173 personnes ont été tuées et 471 arrêtées entre les 16 et 21 décembre en Côte d'Ivoire, a indiqué jeudi la Haute commissaire adjointe aux droits de l'Homme de l'ONU, Kyung-Wha Kang, citant des informations reçues par des responsables des droits de l'homme sur place.

Côte d'Ivoire : 173 personnes tuées en 5 jours

© Reuters

La Haute commissaire adjointe s'est dite "alarmée par les violences occasionnées" par la présidentielle en Côte d'Ivoire. "Entre le 16 et le 21 décembre, les responsables des droits de l'homme (sur place) ont reçu des informations sur 173 meurtres, 90 cas de tortures et mauvais traitements, 471 arrestations, 24 cas de disparitions forcées ou involontaires", a affirmé Mme Kyung-Wha Kang, devant les 47 membres du Conseil des droits de l'Homme réuni à Genève en session spéciale sur la Côte d'Ivoire où la situation ne cesse de se dégrader depuis le scrutin présidentiel du 28 novembre.

"Cette situation s'est caractérisée par l'usage excessive de la force par les partisans de Laurent Gbagbo", a ajouté la responsable de l'ONU. "Il ne doit pas y avoir de détentions, d'enlèvements ou de disparitions forcées, de transferts de populations forcés ou autres moyens coercitifs", a-t-elle exhorté.

Depuis le second tour de la présidentielle du 28 novembre, la Côte d'Ivoire traverse une grave crise politique marquée par des violences et violations des droits de l'homme, le président sortant Laurent Gbagbo voulant se maintenir au pouvoir face à son rival, Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme le chef de l'Etat légitime du pays, après obtenu 54,10% des voix selon la Commission électorale indépendante.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires