Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

05/05/18 à 14:30 - Mise à jour à 14:34
Du Le Vif/L'Express du 03/05/18

Corée : le retour de la diplomatie à la Maison-Blanche

Le ton badin affiché par Kim Jong-un lors des séquences publiques de l'historique sommet intercoréen de Panmunjom, le 27 avril, prouve que diriger la dictature la plus fermée de la planète n'empêche pas de manier avec habileté les ressorts de la communication du monde globalisé à l'occidentale.

Le pas de deux avec son homologue du sud Moon Jae-in par-delà la ligne de démarcation entre les deux Corées, combiné à l'offensive de charme orchestrée par sa soeur Kim Yo-jong aux Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang en février dernier, en viendrait à faire oublier la répression des opposants ou les retards de développement qui prévalent en Corée du Nord. Jusqu'il y a peu, Kim Jong-un renvoyait l'image du potentat responsable de l'exécution de son oncle pour " crime contre le parti ", celle du commanditaire de l'assassinat de son demi-frère en plein aéroport de Kuala Lumpur ou, surtout, celle du satrape menaçant ses voisins d'une déflagration nucléaire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires