Comment les Navy Seals ont tué Ben Laden

06/05/11 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Le Vif

Les détails du raid nocturne qui a coûté la vie à ben Laden ne cessent de changer. Selon la dernière version, un seul homme aurait tiré sur les Navy Seals au moment de l'intervention.

Comment les Navy Seals ont tué Ben Laden

© Image Globe / SHANE MCCOY

Un seul des quatre hommes abattus lors de l'opération des forces spéciales américaines qui a coûté la vie à Oussama ben Laden a été impliqué dans des tirs hostiles contre les commandos, a indiqué jeudi à Reuters un responsable informé de la dernière version gouvernementale des événements.

Ce nouveau récit des 40 minutes fatales au chef d'Al Qaïda dans sa résidence d'Abbottabad, au Pakistan, apporte des éléments supplémentaires. Les Navy Seals ont ainsi tiré sur un occupant des lieux qu'ils pensaient armé, mais qui ne l'était apparemment pas.

Le compte rendu confirme également que Ben Laden n'était pas armé lorsqu'il a été abattu, comme l'avait révélé dès mardi la Maison blanche, et ne livre rien qui puisse laisser penser qu'il a menacé directement ses assaillants, ajoutent cette source ainsi qu'un autre responsable gouvernemental. Tous deux ont demandé à rester anonymes.

L'administration de Barack Obama a déjà donné plusieurs versions contradictoires de l'opération qui s'est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi et il est possible que ces récits soient de nouveau corrigés.

Raid nocturne

Voici un compte rendu chronologique des événements, tels qu'ils sont aujourd'hui relatés à la Maison blanche:

A l'intérieur du complexe, un groupe de commandos s'avance dans l'obscurité vers une dépendance. Ils sont accueillis par des tirs. En pénétrant dans la maison, ils tirent sur un homme qui se révèle être Abou Ahmed Al Kuwaiti, un messager d'Al Qaïda dont les activités étaient suivies depuis des années par les services de renseignement américains. Il serait l'homme qui a permis de retrouver la trace du chef d'Al Qaïda.

Les commandos investissent alors la résidence principale, qui compte trois niveaux. En y pénétrant, ils voient un homme avec les mains derrière le dos. Craignant qu'il ne porte une arme, ils l'abattent.

Ils se rendent compte par la suite que l'homme, qui était le frère d'Abou Ahmed al Kuwaiti et un autre courrier présumé de l'organisation radicale islamiste, ne tenait pas d'arme, selon les deux sources informées de cette version officielle. Cependant, les commandos trouvent des armes près du corps.

Après avoir abattu le second courrier, les militaires commencent à grimper les marches pour parvenir aux étages. Un homme leur fonce dessus dans l'escalier, qu'ils abattent. Les autorités américaines estiment désormais qu'il s'agissait d'un fils d'Oussama Ben Laden.

En continuant dans les escaliers, les commandos aperçoivent un homme qu'ils pensent être Ben Laden passer sa tête par une porte ou au-dessus d'un balcon. Une des sources indique que les assaillants tirent au moins une fois sur cet individu, qui se réfugie dans sa chambre.

A leur arrivée au deuxième et dernier étage de la résidence, dans la chambre où l'homme s'est replié, les militaires voient se précipiter une femme vers eux. Celle-ci, une des épouses de Ben Laden estime-t-on désormais, est touchée d'une balle dans la jambe et poussée sur le côté.

Ce qu'Oussama Ben Laden fait alors, quelle est sa réaction quand les commandos entrent et tirent sur sa femme, n'est toujours pas clair. Mais les sources interrogées pensent que les assaillants n'ont guère attendu de réaction et ont presque immédiatement fait feu et abattu le chef d'Al Qaïda.

Levif.be avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires