Colonies : pas de décision palestinienne avant le 4 octobre

27/09/10 à 08:18 - Mise à jour à 08:18

Source: Le Vif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé de la bonne volonté au président palestinien Mahmoud Abbas pour poursuivre les négociations de paix, mais en même temps, il refuse de prolonger le gel de la colonisation en territoire palestinien.

Colonies : pas de décision palestinienne avant le 4 octobre

© Epa

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a lancé lundi un appel au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour qu'il continue les pourparlers de paix afin "de parvenir à un accord historique", peu après la fin du moratoire sur la colonisation en Cisjordanie occupée. "Je lance un appel au Président Abbas pour qu'il continue à mener les pourparlers bons et honnêtes que nous venons de lancer pour tenter de parvenir à un accord de paix historique entre nos deux peuples", a ajouté Benjamin Netanyahu.

Mais quelques minutes plus tard, le président palestinien Mahmoud Abbas a rappelé au Premier ministre israélien de "prendre la décision de geler la colonisation" afin de permettre de continuer les négociations de paix. "Abou Mazen (surnom de M. Abbas) veut continuer les négociations mais Netanyahu doit prendre la décision de geler la colonisation afin de créer une atmosphère favorable à la poursuite du processus de paix et à la réussite des discussions"..

Un avis que partage le président des Etats-Unis Barack Obama et une bonne partie de la communauté internationale. Mais Israël résiste à ces pressions et ne compte pas, comme on le lui demande de toute part, reconduire le moratoire sur le gel de la colonisation, qui courait pendant dix mois depuis le 25 novembre dernier, et qui prenait donc fin dimanche soir.

A peine quelques heures après la fin de ce moratoire, des travaux de construction ont commencé lundi matin dans des colonies de Cisjordanie occupée. Des bulldozers s'activaient notamment dans l'implantation d'Adam dans le nord de la Cisjordanie où une trentaine de logements doivent être construits, selon la radio israélienne. Les constructions doivent reprendre en outre dans au moins huit autres implantations, dont Kiryat Arba qui jouxte la ville de Hébron dans le sud du territoire, selon la seconde chaîne de télévision israélienne.

Les Palestiniens ne se prononceront pas officiellement sur la poursuite des négociations de paix avec Israël avant le 4 octobre et des consultations avec les pays arabes, a déclaré à Paris Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président Mahmoud Abbas.

"Il n'y aura pas de réponse officielle avant le 4 octobre", a déclaré le porte-parole à des journalistes. "Ce jour-là, le président Abbas consultera les pays arabes et reviendra devant la direction palestinienne pour prendre la bonne décision, pour rendre la bonne réponse", a-t-il ajouté.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires