Colombie: le président Santos reprend les bombardements contre les Farc

15/04/15 à 22:06 - Mise à jour à 22:09

Source: Belga

Le président de la Colombie Juan Manuel Santos a annoncé mercredi l'annulation de la suspension des bombardements contre la guérilla des Farc, décidée il y a plus d'un mois pour favoriser les pourparlers de paix, après une attaque de la guérilla qui a tué 10 soldats.

Colombie: le président Santos reprend les bombardements contre les Farc

Un membre des FARC, en 2013. © Reuters

"J'ai ordonné aux forces armées d'ignorer l'ordre de suspension des bombardements contre les campements des Farc jusqu'à nouvel ordre", a déclaré le président lors d'une allocution télévisée, alors qu'il avait prolongé cette décision jeudi dernier jusqu'au 10 mai.

L'attaque des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) est l'une des plus meurtrières depuis l'ouverture de pourparlers en novembre 2012.

M. Santos, qui avait renouvelé il y a moins d'une semaine l'arrêt durant un mois des bombardements, a fustigé une "attaque délibérée et non fortuite", y voyant une "rupture claire" de la trêve instaurée par la rébellion marxiste en décembre dernier et qui avait incité les autorités de Bogota à suspendre les bombardements.

Depuis Cuba, où sont délocalisés les négociations de paix, les Farc ont rejeté la responsabilité des combats sur les autorités. "C'est dû à l'incohérence du gouvernement qui ordonne des opérations miliaires contre une guérilla en trêve", a affirmé l'un de leurs dirigeants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires