Climat tendu avant la visite de Kerry en Israël

03/11/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Le Vif

Construction de colonies, barrière à la frontière jordanienne, découverte d'un drone israélien dans la bande de Gaza: à quelques jours de la venue du secrétaire d'état américain, les relations ne sont pas au beau fixe.

Climat tendu avant la visite de Kerry en Israël

© REUTERS

Israël va construire une clôture à la frontière avec la Jordanie, a rapporté la presse dimanche, mettant en rage les Palestiniens avant des discussions avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Israël a dit depuis longtemps qu'il entendait maintenir une présence militaire le long de la vallée du Jourdain, ce à quoi s'opposent les Palestiniens, qui refusent tout maintien d'une présence militaire israélienne le long des frontières d'un futur Etat palestinien après la conclusion d'un accord de paix, et ce notamment dans la vallée du Jourdain (est de la Cisjordanie occupée).

Dimanche matin, le quotidien israélien Maariv, a affirmé que le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait décidé "de construire une barrière de sécurité dans la vallée du Jourdain". Selon le journal, cette décision intervient sur fond de "divergences d'opinion" et "d'impasse dans les négociations israélo-palestiniennes à cause du contrôle militaire de la vallée du Jourdain".
Selon l'article de Maariv, M. Netanyahu doit donner son feu vert à la construction "juste après la fin de la construction de la barrière à la frontière avec l'Egypte". Un porte-parole de M. Netanyahu a refusé de commenter l'article de Maariv, repris par l'agence palestinienne Wafa.

Nouveaux appels d'offres pour des logements en Cisjordanie

Israël a publié dimanche des appels d'offres pour la construction de 1.859 logements en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, avant une visite du secrétaire d'Etat américain John Kerry, selon l'ONG La Paix Maintenant. L'ONG anti-colonisation israélienne a précisé que ces appels d'offres concernaient 1.031 unités d'habitation en Cisjordanie occupée et 828 à Jérusalem-Est annexée. "D'ici quelques mois, le ministère du Logement et de la Construction choisira les gagnants des appels d'offre et les entrepreneurs sélectionnés pourront commencer à bâtir", a déclaré à l'AFP Hagit Ofran, experte du dossier à La Paix Maintenant.
Cette annonce survient avant une nouvelle mission du secrétaire d'Etat John Kerry en Israël et dans les Territoires palestiniens. Artisan de la reprise fin juillet du dialogue direct entre Israël et les Palestiniens, après trois années d'interruption, M. Kerry a reconnu de récentes tensions, notamment après la décision d'Israël d'accélérer la colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie en échange de la libération de 26 prisonniers palestiniens.
M. Kerry s'est néanmoins dit "optimiste" dimanche quant au processus de paix israélo-palestinien, affirmant espérer des "progrès dans les prochains mois", en dépit du pessimisme affiché en privé aussi bien côté palestinien qu'israélien.

Un drone israélien dans la bande de Gaza

Un engin aérien militaire israélien sans pilote s'est écrasé dans le nord de la bande de Gaza dimanche, les Palestiniens affirmant l'avoir abattu tandis que l'armée israélienne assure qu'il s'agit d'un incident causé par une défaillance technique. Une source au sein des services de sécurité du Hamas, au pouvoir à Gaza, a indiqué que le mouvement islamiste avait "capturé un drone israélien qui survolait l'est de la région de Jabalia ce matin, dans le nord de la bande de Gaza". Cette source n'a pas pu détailler comment le drone avait été capturé.
L'aile militaire du Hamas, les Brigades al-Qassam, a affirmé sur son compte Twitter "avoir abattu un mini drone israélien". L'armée israélienne a démenti cette revendication, assurant qu'un "mini véhicule aérien téléguidé (UAV) tactique du modèle +Skylark+ s'est écrasé aujourd'hui dans la bande de Gaza en raison d'une défaillance technique".
Israël a recours à des drones pour survoler la bande de Gaza afin de collecter des renseignements et parfois mener des attaques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires