Cinq questions qui restent en suspens après les frappes occidentales en Syrie

19/04/18 à 14:55 - Mise à jour à 14:59
Du Le Vif/L'Express du 19/04/18

Les frappes menées par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni contre l'arsenal chimique de Bachar al-Assad n'ont pas écorné la suprématie de Vladimir Poutine. Le pousseront-elles à élargir le champ des négociations ?

Lire également notre édito : "En Syrie, le dernier baroud d'honneur des 'vieilles puissances' ?"
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires