Chine : vers la fin de la politique de l'enfant unique

15/11/13 à 13:01 - Mise à jour à 13:01

Source: Le Vif

La Chine va assouplir sa politique de contrôle des naissances, dite de l'enfant unique, mise en place en 1979, a annoncé vendredi l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Chine : vers la fin de la politique de l'enfant unique

© Reuters

Les couples dont l'un des membres est enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants, a indiqué le média d'Etat, évoquant "une réforme majeure" -- annoncée quatre jours après la fin d'une importante réunion du Parti communiste chinois (PCC).

Actuellement, la loi chinoise interdit aux couples d'avoir plus d'un seul enfant. Des exceptions existaient toutefois jusqu'à présent pour les couples dont les deux membres sont enfants uniques, ainsi que pour les minorités ethniques ou les couples ruraux dont le premier enfant était une fille.

Destinée à limiter l'accroissement de la population chinoise, la plus importante dans le monde, la politique de l'enfant unique a donné lieu à une mise en oeuvre parfois brutale, les autorités usant d'amendes mais aussi de stérilisations forcées et imposant même des avortements à des femmes dont la grossesse était très avancée.

"La politique des naissances sera ajustée et améliorée progressivement pour promouvoir +l'accroissement équilibré à long terme de la population de la Chine+", a rapporté Chine nouvelle, se référant à la décision des dignitaires du Parti, adoptée cette semaine. Malgré des appels croissants à assouplir ces règles strictes du planning familial, les dirigeants chinois répétaient jusque-là de façon constante que la politique de l'enfant unique restait nécessaire et qu'un développement démographique excessif menacerait la croissance économique du pays. Ses détracteurs estiment quant à eux que cette politique démographique a contribué à creuser le déséquilibre hommes-femmes dans la population chinoise, alors que les avortements décidés par des femmes enceintes d'une fille restent fréquents.

Environ 118 garçons pour 100 filles sont ainsi nés en 2012. De haut responsables de l'état civil avaient par ailleurs averti plus tôt cette année des dangers d'un vieillissement de la société chinoise, indiquant que la population en âge de travailler avait commencé à se réduire en 2012 pour la première fois depuis plusieurs décennies. Celle-ci a ainsi reculé l'an dernier d'environ 3,45 millions de personnes pour atteindre quelque 937 millions de personnes. Ce repli avait avivé les inquiétudes concernant la prise en charge des Chinois les plus âgés, qui constituent une part croissante de la population.

Nos partenaires