Chine, Pakistan Afghanistan collaborent dans la lutte contre la menace terroriste

26/12/17 à 15:27 - Mise à jour à 15:27

Source: Belga

Des ministres d'Afghanistan, du Pakistan et de Chine se sont rencontrés mardi à Pékin et ont signé un accord de collaboration dans la lutte contre la menace terroriste, en particulier dans la région du Xinjiang, dans l'Ouest de la Chine.

Chine, Pakistan Afghanistan collaborent dans la lutte contre la menace terroriste

Jalalabad, province de Nangarhar, Afghanistan. © REUTERS/Lucas Jackson

Cette première rencontre trilatérale entre les ministres des Affaires étrangères de ces pays intervient alors que la Chine tente depuis longtemps d'obtenir un appui de la communauté internationale pour s'attaquer aux menaces que fait peser, selon elle, l'infiltration de groupes religieux radicaux dans le Xinjiang.

Pékin accuse régulièrement des groupes séparatistes ouïghours en exil, comme le Mouvement Islamique du Turkestan Oriental (ETIM), d'orchestrer des violences au Xinjiang, territoire riche en pétrole et gaz naturel, ainsi que dans d'autres régions de Chine.

Le gouvernement chinois a mis en place un contrôle strict de la pratique religieuse au Xinjiang, que des observateurs décrivent comme un véritable Etat policier attisant le sentiment séparatiste. Pékin a aussi exprimé son inquiétude quant au départ de militants ouïghours vers l'Afghanistan et le Pakistan.

"Nous nous sommes mis d'accord pour combattre ensemble le terrorisme sous toutes ses formes et toutes ses manifestations, sans distinction d'aucune sorte", a affirmé le ministre des Affaires étrangères afghan Salahuddin Rabbani, après cette réunion tripartite.

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que les trois pays étaient parvenus à un consensus pour combattre le terrorisme, en ajoutant que la Chine s'employait à "tirer pleinement profit" du Xinjiang, comme plateforme de coopération économique avec les pays voisins.

La Chine a accéléré ses investissements autour de ses frontières, dans le cadre de sa "Nouvelle Route de la Soie" ("One Belt One Road" en anglais), un réseau de routes, de ports, de chemins de fer et d'infrastructures énergétiques à mille milliards de dollars. Ce projet vise à rétablir les anciennes routes commerciales, notamment un réseau de transport s'étendant à travers le Xinjiang, traversant les pays voisins de l'Afghanistan, du Pakistan, et rejoignant l'Europe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires