Chine : Chen Guangcheng a quitté l'ambassade américaine sous la menace

02/05/12 à 19:01 - Mise à jour à 19:01

Source: Le Vif

Le militant des droits civiques Chen Guangcheng a quitté l'ambassade des Etats-Unis mercredi sous le coup de menaces de représailles contre ses proches et non "de son plein gré" comme l'a affirmé le gouvernement chinois, selon des proches de l'avocat autodidacte.

Chine : Chen Guangcheng a quitté l'ambassade américaine sous la menace

© Capture d'écran Youtube

"La décision de Chen de quitter l'ambassade des Etats-Unis a été prise à contre-coeur à cause d'une menace contre les membres de sa famille rapprochée faite par le gouvernement chinois", a déclaré dans un communiqué Bob Fu, le président de l'association China Aid, citant "des informations de source fiable".

Zeng Jinyan, l'épouse du militant des droits de l'Homme Hu Jia, a quant à elle affirmé sur son compte Twitter que "Guangcheng ne voulait pas quitter l'ambassade, mais (qu')il n'avait pas le choix. S'il ne l'avait pas quittée, son épouse Yuan Weijing aurait immédiatement été renvoyée dans le Shandong". Mme Yuan "m'a dit: "Jinyan, j'ai peur"", a ajouté Mme Zeng, dont le mari Hu Jia est un proche ami de Chen Guangcheng.

L'avocat aveugle a dénoncé la semaine dernière dans une vidéo les sévices qui lui ont été infligés, ainsi qu'à ses proches, durant sa résidence surveillée dans le Shandong (est).

Le secrétaire d'Etat adjoint américain Kurt Campbell, venu plus tôt que prévu à Pékin cette semaine pour dénouer l'affaire Chen Guangcheng, a pour sa part nié que Chen ait quitté l'ambassade sous la menace.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires