25/02/18 à 12:31 - Mise à jour à 12:30
Du Le Vif/L'Express du 25/01/18

"Cher Thomas Jefferson, pourriez-vous plaider pour un cours d'histoire à l'école ?"

Il ne m'a pas échappé que vous avez pris votre retraite définitive il y a cent nonante et un ans. Mais je ne dois pas vous dire que lorsqu'on a été président des Etats-Unis d'Amérique, le " job " ne s'arrête jamais. Demandez à Jimmy Carter, il en connaît un rayon, lui qui détient le record du nombre d'années de vie après une présidence.

Eh oui, mon cher Thomas, vous qui avez largement contribué à la rédaction de la Déclaration d'indépendance de votre pays et créé l'université de Virginie, vous qui avez dirigé l'Amérique durant huit ans au début du xixe siècle, vous n'en avez pas fini avec le devoir. Si je vous sollicite aujourd'hui, c'est pour vos qualités de pédagogue. Vous n'étiez pas né pour être président. Votre véritable métier, votre passion dévorante, c'était l'apprentissage du monde.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires