Charlie Hebdo disponible à 40.000 exemplaires en Belgique

14/01/15 à 21:34 - Mise à jour à 15/01/15 à 14:52

Source: Belga

La Belgique recevra finalement au minimum 40.000 exemplaires de Charlie Hebdo - soit 10.000 de plus que le chiffre annoncé mardi soir-, qui seront disponibles dès jeudi dans 2.750 points de vente. Et ce alors que Charlie Hebdo a recueilli plus de 10 millions d'euros grâce aux ventes, abonnements, dons et aide publique.

Charlie Hebdo disponible à 40.000 exemplaires en Belgique

© AFP

Une première vague de 20.000 exemplaires sera mise en vente dès jeudi auprès des 750 points de vente habituels et 10.000 exemplaires seront disponibles à partir de vendredi auprès du réseau habituel et de 2.000 nouveaux points de vente sélectionnés sur base des demandes reçues, précise AMP. Une troisième vague de livraison devrait intervenir dès samedi 17 janvier. "Les quantités restent à confirmer, mais on s'attend à un minimum de 10.000 exemplaires", souligne encore le distributeur. "Vu l'ampleur de la demande largement supérieure aux quantités disponibles, le nombre d'exemplaires par point de vente pourra être très limité. D'ordinaire, environ 2.000 exemplaires de Charlie Hebdo sont distribués chaque semaine dans 750 points de vente en Belgique", ajoute AMP. Le distributeur constate que la vente des journaux français en Belgique a triplé depuis le 7 janvier, et que les tirages des journaux belges et leurs ventes (+30%) ont fortement augmenté depuis cette date. Charlie Hebdo, d'ordinaire tiré à 60.000 exemplaires, sera exceptionnellement tiré à 5 millions d'exemplaires au cours des prochains jours.

Ventes, abonnements, dons et aide publique: plus de 10 millions d'euros pour Charlie Hebdo

En cumulant ventes, abonnements, dons et aide publique, Charlie Hebdo pourrait recueillir plus d'une dizaine de millions d'euros après l'attentat, une manne pour ce petit magazine qui fin décembre ne savait plus comment payer ses salariés.

Imprimé à 5 millions d'exemplaires, vendus 3 euros pièce, le numéro de mercredi, s'il est intégralement écoulé, lui rapportera environ 8 millions d'euros. Le journal touchera en effet la totalité des recettes pour le premier million d'exemplaires (soit 3 millions d'euros), dans le cadre d'une grande opération de solidarité de toute la chaîne d'impression et de distribution, qui a accepté de travailler gratuitement, en rendant sa commission pour aider Charlie Hebdo et les familles des victimes. Comme habituellement pour ses ventes, le journal percevra aussi quelque 40% des recettes sur les 4 autres millions, soit environ 4,8 millions d'euros. Charlie Hebdo a aussi multiplié par plus de dix son nombre d'abonnements en quelques jours, passant de moins de 7.000 à "beaucoup plus" de 120.000 abonnés, a indiqué sur la radio RTL Patrick Pelloux, un des chroniqueurs du journal. A la veille de l'attentat, lors d'un dîner avec Charb, les deux hommes s'étaient réjouis d'avoir gagné... 50 abonnés supplémentaires, a-t-il raconté. Le journal bénéficie aussi d'achats inattendus, comme Air France qui a acheté 20.000 exemplaires pour ses passagers, au tarif plein, alors que la compagnie bénéficie généralement de prix très réduits. En outre, les dons affluent de France et de l'étranger. Le fonds "Presse et pluralisme", qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias, a annoncé avoir déjà reçu mercredi 1,4 million d'euros apportés par plus de 21.000 particuliers. Par ailleurs, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a promis de débloquer une aide d'urgence d'un million d'euros. Même les géants américains de l'internet ont apporté leur écot. Le fonds Google pour l'innovation numérique dans la presse, cogéré par les éditeurs, va lui accorder 250.000 euros. Les sites eBay et Amazon se sont eux engagés à reverser à Charlie Hebdo les éventuelles commissions perçues sur les produits estampillés "Je suis Charlie".

En novembre, Charlie Hebdo, dont les ventes de 28.000 exemplaires par semaine ne suffisaient plus à payer les salaires, avait lancé un appel aux dons pour survivre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires